Culture, Arts et Lettres > Récompenses > Actualité

Un troisième prix Arthur C. Clark pour China Miéville

La science-fiction mise à l'honneur, comme chaque année...

Par Clément S.,Le jeudi 29 avril 2010 à 11:05:20 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Voici un polar qui ne paye pas de mine : The City and the City se déroule à Beszél dans l'Europe de l'Est, où l'inspecteur Tyador Borlú de la brigade extrême du crime tente de résoudre une affaire somme tout banale.

Mais à force d'enquêter, notre homme découvre une femme mystérieuse - lesquelles ne le sont pas ? - qui l'entraîne vers une ville existant au même endroit que Beszél, mais dont les habitants ignorent parfaitement l'existence.

China Miéville, son auteur, peut en effet se dire « absolument estomaqué », parce qu'en plus d'avoir sorti un ouvrage remarquable, il vient par ailleurs de remporter le prix Arthur C. Clarke. Destiné à promouvoir les ouvrages de science-fiction en Angleterre, ce prix, China le connaît bien. Et pour cause : il l'a remporté en 2001 et en 2005.

Troisième titre donc et pas des moindres pour le lauréat. « Ce que je ne veux pas, c'est renier la tradition fantastique dont je suis issu. C'est un livre de fantasy dans la tradition, dont j'espère qu'il peut aussi être un livre tout à fait fidèle au polar - et un bon livre... »

Chapeau bas...

En France, China est publié chez Fleuve noir et son dernier ouvrages, Lombres, a été publié en octobre 2009 au Diable Vauvert...

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
science - fiction - Angleterre - China



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com