Patrimoine et éducation > Scolarité France > Actualité

Notre expression démembrée : Donner sa langue au chat

Qui saura deviner ce qui est écrit plus bas?... Sinon donnez votre langue au chat! 'eviens cha'on 'ai 'ouvé 'a 'é'onche! 'eviens 'e 'e 'is!

Par Mario,Le jeudi 06 décembre 2007 à 21:12:37 - 3 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

C'était l’hiver, par la fenêtre je contemplais les doigts d'ombres de Nyx s'étirer. La fière Séléné avait déjà pris place dans le firmament alors que les volutes de brouillard commençaient à s'accrocher au coin des ruelles....
« — Mario t’es encore en train de rêvasser, hein ? » hurla Niko (mon patron).
« — Mais j’ai une bonne nouvelle pour toi, tu sais de quoi il s’agit ? » poursuivit-il
« — Euh, tu me laisses partir plus tôt ce soir ? »
« — Perdu,…. Tu donnes ta langue au chat ? » Me demanda-t-il d’un air étrangement satisfait
« — Ben, oui dis-moi »
« On est jeudi et je n’ai pas d’explication d’expression alors tu t’y colles… tu n’aura qu’a expliquer donner sa langue au chat, tiens ! » et il reparti aussi subitement qu’il était arrivé. Ne subsistait de son passage qu’un vague écho de rire sardonique dans les bureaux de la rédaction.
Arf, voilà je ne me risquerai plus à donner quoique ce soit aux chats ils ne rendent rien.

De toute façon, à l’origine on ne disait pas donner sa langue au chat mais jeter sa langue aux chiens. Il est impossible de vraiment déterminer la période à laquelle cette expression est apparue, mais il est probable qu’elle fût en usage durant le moyen âge. Époque à laquelle on n’hésitait pas à couper la main aux voleurs ou bien  la langue aux menteurs. De plus on ne jetait aux chiens que les choses sans valeur. Ainsi par l’expression jeter sa langue aux chiens voulait-on dire, si je réponds, ne connaissant pas la bonne réponse, ma parole n’aura pas plus de valeur que celle d’un menteur alors autant la jeter tout de suite aux chiens…

Une deuxième question se pose maintenant.
Comment et pourquoi sommes-nous passés de jeter à donner et du chien au chat.
La transformation date très certainement du XIXe siècle. La société ayant changé, l’expression était peut-être trop brutale, reflétant des pratiques barbares d’un autre temps. On aurait donc adouci l’image en remplaçant jeter (qui induit une notion péjorative) par donner (qui implique plus une idée de cadeau). Il faut savoir aussi qu’à cette époque le chat était considéré comme le gardien des secrets. Il savait donc beaucoup de choses sans toutefois pouvoir les révéler. Ainsi on lui donnerai sa langue comme on prêterai la parole à quelqu’un…..
Mais ça c’est encore une autre histoire.

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
donner - langue - chat - expression



Réactions

Publié par pkio jgyutyhrzesdqfavbvncw

 

pkoiljutyghrzesdqfanwnbncbv kotj lfurjg pmkoilhgytuje(dzgvdcnbv x

Écrit le 01/03/2009 à 17:19

Répondre | Alerter

Publié par poyihltyghfarezds

 

Écrit le 01/03/2009 à 17:19

Répondre | Alerter

Publié par tuesnul

 

null !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit le 22/03/2011 à 13:37

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com