Le monde de l'édition > Société > Actualité

40 écrivains chinois en prison : mobilisation des auteurs

Jeux Olympiques ou non, le calme est paraît-il olympien dans les prisons chinoises : comme il n'y a pas de détenus, les gardiens y jouent de la mandoline.

Par Clément S.,Le mercredi 12 décembre 2007 à 08:00:00 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Autour de Salman Rushdie, des auteurs de renom ont envoyé une lettre au président Hu Hintao, pour souligner que la détention des écrivains prisonniers sera une source de critiques pour le pays.

Lancée par l'organisme PEN (NdR : comme un stylo en anglais...) dans une campagne d'affirmation de la liberté d'expression, cette initiative a été commentée par Salman Rusdhie. « Quarante de nos collègues sont en prison en Chine, alors qu'ils ne devraient pas y être. Cela embarrassera la Chine si l'un d'entre eux est encore détenu avant le début des Jeux en août. Il n'y a qu'un seul bon nombre : zéro. »

Margaret Atwood (si, le Dernier homme) vice-présidente du mouvement se montre sceptique pour le choix du pays à cause de ce type de problème. « Espérons que la Chine ne gâchera pas ses jeux olympiques en gardant en prison 40 écrivains juste parce qu'ils ont exercé leur droit à la liberté d'expression. »

Les 40 détenus étaient ainsi cités dans la lettre auraient justement utilisé ce droit. Grand mal leur en a pris puisqu'ils partagent désormais le sort de 33 journalistes et 49 cyberdissidents également en captivité. Outre le déni des dirigeants, somme toute prévisible, une nouvelle vient de tomber : les restrictions et autres interdictions visant les journalistes venus pour réaliser des interviews en Chine avant les JO sont levées.

Alors, vous voyez bien !

Sources : , , ,

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

Livre numérique gratuit

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com