Le monde de l'édition > Société > Actualité

Annulation du Salon du livre au Caire : éditeurs et libraires mobilisés

Les bons et mauvais côtés d'une révolution

Par Nathalie Gentaz,Le mardi 20 septembre 2011 à 12:18:18 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Le salon international du livre au Caire a été annulé cette année. Ce qui devait être la 43e édition de l’événement littéraire le plus important du pays n’a pu avoir lieu fin janvier à cause des soulèvements en Egypte.

Depuis février, les éditeurs et les libraires de la terre des pharaons compensent le vide laissé par cette annulation en organisant plusieurs salons privés et publics, rapporte almasryalyoum.com.

Les libraires de Azbakeya, un quartier de la capitale, se sont réunis pour vendre des livres bons marchés aux lecteurs en mars dernier. La maison d’édition de l’université américain du Caire (l’AUC Press) a organisé des salons du livre en mars et en avril au campus Tahrir.

Enfin l'Organisation générale du livre égyptien a financé deux petits salons du livre en septembre.

Si cela a pu plaire aux visiteurs, les éditeurs et les libraires, eux, sont moins enthousiastes. Pour le libraire Karim Amir Sobhy, ces salons n’attirent que les locaux, qui n’achètent que très peu de livres.

Le salon, avec sa dimension internationale, reçoit au contraire des visiteurs de toute l’Egypte, qu’ils soient intéressés par les livres ou non, du moment qu’ils peuvent y passer du temps. (voir notre actualitté)

Le climat politique de cette année change la donne. Certains éditeurs refusent de participer à ces salons, car l’état des finances des Egyptiens ne leur permet pas d’acheter des livres. A cela s’ajoute des inquiétudes sécuritaires, les émeutes ayant pu provoquer des vols ou pertes de livres.

Le prochain salon international du livre au Caire se tiendra en janvier prochain.

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
egypte - livres - salon - caire



Réactions

Publié par Deux poids deux mesures

 

Après le printemps? l'automne.
Les désillusions vont se ramasser à la pelle au pays où il n'y a pas de feuilles mortes?

Écrit le 22/09/2011 à 08:50

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com