Le monde de l'édition > Société > Actualité

Bien ranger ses livres : un problème vieux comme le monde

Y'avait pas de readers en 1916

Par Xavier Thomann,Le vendredi 14 décembre 2012 à 13:08:35 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Trouver de la place pour ranger les livres physiques devient vite un casse-tête quand on se met à lire régulièrement, surtout dans un 20 m² sous les combles. Heureusement, vous pouvez maintenant acheter des livres numériques et tout faire tenir dans votre reader ou tablette, mais il fut une époque où Amazon et Apple n'étaient pas ce monde et quand Steve Jobs (paix à son âme) n'avait pas encore fait la « révolution ».

 

 

 

 

Toutefois nos ancêtre d'avant 2007 (lancement du premier Kindle) avaient des idées tout aussi pertinentes. Voici donc pour vous la révolution de l'année 1916, la bibliothèque Globe-Wernicke. Selon la publicité de l'époque, non seulement elle permettait à un « congrès » des plus grands auteurs de se réunir dans votre salon (regardez la tête du petit garçon sur l'image, il n'en revient pas de voir Shakespeare), mais en plus elle offrait un astucieux système de rangement.

 

« La construction la plus brillante que le monde ait jamais connue » nous dit cette publicité. Ce n'est pas sans rappeler les fameuses keynotes d'Apple, qui rivalisent de ridicule au fil des années.

 

Mais qu'est-ce cette innocente bibliothèque avait de si génial ? Rendez-vous compte : les « portes s'ouvrent facilement et se ferment sans bruit. » Autre avantage indéniable : tous les livres sont facilement accessibles, y compris ceux en fin de rangée ! Enfin, vous pouvez les assembler ab libitum au fur et à mesure que grandit votre collection. Blague à part, la marque fondée aux Etats-Unis en 1882 a connu un grand succès pour ses meubles qui pouvaient s'emboîter facilement.

 

Tout ceci avait pour but de faciliter l'habitude de lire des livres. Et dire que de nos jours on peut faire tout ça en deux trois clics. C'est dingue le progrès.

 

Sources : Book patrol , Seattle Post Intelligencer , News Antique

Pour approfondir

Mots clés :
Bibliothèque - Globe Wernicke - iPad - 1916



Réactions

Publié par Casual

 

Vous ne pouvez pas vous empêchez de parler du numérique dans vos articles maintenant quand l'info n'à rien à voir avec le numérique.

Écrit le 14/12/2012 à 17:10

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com