Le monde de l'édition > Société > Actualité

Braderie sur l'île de la Réunion : vente de livres à la tonne

Une initiative qui détonne...

Par Mario,Le jeudi 17 juillet 2008 à 16:01:10 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Quarante tonnes. De livres. Et pas sterling. Voilà le volume qui est mis en vente jusqu'à dimanche sur l'île de la Réunion. Et à Sainte-Marie, on s'est pressé.

André Ferrero a impulsé cette idée voilà deux ans et depuis, elle tourne, comme disait Galilée. Toute sorte de bouquins se trouvent disponibles, pour un tarif accessible : 6,40 € le kilo.

« Les amoureux des livres peuvent se faire plaisir pour environ le quart de leur prix réel », explique le directeur commercial du projet. Une manière comme une autre « d’œuvrer à l’amélioration du pouvoir d’achat des Réunionnais ».

Et effectivement, le public a répondu présent, d'autant plus que 40 tonnes sont disponibles cette année, offrant un choix vaste, issu de déstockage massif chez les libraires de... région parisienne, par exemple.

Un bel effort avec tout de même quelques contrariétés. « Le plus gros problème était de trouver un local à Saint-André, il a fallu alors attendre le concours de la municipalité », selon André.

Mais on s'étonnera d'apprendre que les éditeurs parigots furent les premiers à râler, en voyant un tel rabais sur des collections qu'ils souhaitent prestigieuses. Pourtant, rien n'a arrêté cette braderie.

Sources : Clicano , , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
Réunion - brederie - livres - vente



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com