Le monde de l'édition > Société > Actualité

Créateur de Fantômette, Georges Chaulet est mort

...

Par Nicolas Gary,Le lundi 22 octobre 2012 à 12:34:22 - 2 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Les éditions Hachette et la collection Bibliothèque rose viennent d'annoncer le décès du créateur de Fantômette, la petite héroïne qui avait vendu plus de 15 millions d'exemplaires. C'est ce 13 octobre, alors âgé de 81 ans que le romancier s'est éteint. 

 

 

 

précédent

image

image

suivant

 

 

« La justicière masquée au collant noir et à la tunique jaune qui a bercé des générations entières de lecteurs et de lectrices est désormais orpheline », souligne l'éditeur. Depuis plus de 50 ans, les livres de Georges Chaulet sont devenus l'une des attractions centrales pour la collection Bibliothèque Rose. 

Né en 1931 à Paris, Georges a 4 ans lorsque sa famille s'installe au Caire. Un an plus tard, sa famille élit domicile à Antony, en région parisienne. C'est à l'âge de 15 ou 16 ans qu'il se met à écrire ses premiers romans « Entre deux cours de maths […] des romans style série noire, forts à la mode. »

Une fois son bac en poche, il s'inscrit à l'école des Beaux Arts de Paris, mais en 1952, il part faire son service militaire en Allemagne. Son rejet absolu de l'autorité transforme son séjour en cauchemar. Il se réfugie alors dans l'écriture et décide d'en faire son métier.  En 1957, il publie le premier tome de la série  Les 4 As aux éditions Casterman avant de donner le jour à Fantômette en 1961. 

 

« Avec ses enquêtes à la Arsène Lupin, ses scénarii sans faille et un ton unique, il avait offert à Fantômette le rôle de sa vie : celui d'une super-héroïne qui aura conquis le cœur de milliers de lecteurs. »

 

L'éditeur salue « une imagination sans limites, et un ton toujours enjoué », mais aussi l'homme discret et exigeant « travaillant sans relâche sur sa machine à écrire ». « Il aimait aller à la rencontre de ses lecteurs, comme il le faisait tous les ans au Salon de Montreuil, puis partir sur la pointe des pieds, une boussole à la main pour retrouver sa voiture. »

 

Fantômette était l'une des premières héroïnes féminines active, intelligente et autonome dans la littérature jeunesse, rajoute l'éditeur.

 

Elle a par ailleurs a connu des aventures à multiples rebondissements, puisqu'outre ses 53 tomes d'aventures, elle a également été adaptée dans une version animée en 99, succédant à une série télévisée, diffusée entre 1992 et 1993. En parallèle, une BD est sortie entre 1982 et 1985. 

Pour approfondir



Réactions

Publié par Emmanuel P.

 

Gloire à l'auteur de Fantômette, au créateur de Boulotte, Ficelle, le Furet ! Merci, et on continuera à lire "Fantômette dans l'espace" même si ça fait un peu peur.

Écrit le 23/10/2012 à 09:23

Répondre | Alerter

Publié par salvatore

 

je te faire mes insincère condoléance..
Josiane

Écrit le 21/03/2013 à 16:31

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Mon nom est Dieu, Pia Petersen

Présentation de l'éditeur : Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et [...]

La tête sous l'eau

Le corps, une fois dans l'eau et en profondeur, remonte toujours à la surface. Il est comme une bouée, un ballon : il [...]

Index des articles parus sur les ensablés depuis 2011 – réouverture du blogue fin août

Chers lecteurs, voici les vacances et l'occasion de lire, découvrir ou redécouvrir des auteurs oubliés. Vous trouverez [...]

Livre numérique gratuit

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com