Le monde de l'édition > Société > Actualité

Délinquance écologique : vers une édition plus propre ?

Ben c'est du propre, justement...

Par Clément S.,Le mardi 08 janvier 2008 à 10:52:32 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

On a quelques doutes là-dessus, mais en feuilletant le rapport de Corinne Lepage, précédemment en poste au ministère de l'Environnement, ça a fait tilt dans la rédaction.

Si la version définitive dudit rapport ne verra le jour que le 25 janvier prochain, nous avons pu noter une mesure fort distrayante, puisque visant à instaurer « un délit de délinquance écologique », dont le droit français, pourtant conséquent, est aujourd'hui exempt. Mais ce point est agrémenté d'un second, qui viserait la création d' « un principe général de responsabilité des sociétés mères pour leurs filiales ».

Bref. Le tout ramené à l'édition de manuscrits, on se demandait, entre nous, si les maisons d'édition seraient soumises dans leur ligne de publication à ces principes salvateurs. Finalement, opérer un tri sélectif dans les publications, c'est un peu lutter contre la déforestation, non ?
À ce titre, ayant fini récemment un livre des éditions Stock, j'ai noté une mention très développement durable en fin d'ouvrage, qu'il faut saluer.

« Pour l'éditeur, le principe est d'utiliser des papiers composés de fibres naturelles, renouvelables, recyclables et fabriquées à partir de bois issus de forêts qui adoptent un système d'aménagement durable. En outre, l'éditeur attend de ses fournisseurs de papier qu'ils s'inscrivent dans une démarche de certification environnementale reconnue. »

Voilà, c'est peu, et j'avoue ne pas avoir prêté attention à la présence d'une mention similaire chez d'autres éditeurs. Si ces derniers souhaitent commenter leur politique environnementale dans le domaine, nous restons ouverts à leurs demandes...

D'ailleurs, quitte à ouvrir une parenthèse, autant qu'elle soit conséquente.

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
écologie - environnement - rapport - Borloo



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com