Le monde de l'édition > Société > Actualité

Exclusif : la lettre inédite d'Albert Camus à Jean-Paul Sartre

Une histoire fantastique

Le mercredi 07 août 2013 à 20:03:15 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Dans le cadre du Salon du Livre ancien et de la bibliophilie de Lourmarin et de l'exposition Albert Camus qui s'y déroulera, du 3 au 8 septembre, sera présentée une lettre rarissime de Camus adressée à Jean-Paul Sartre. Découverte par la librairie Walden, elle fait état d'un échange entre les deux grands intellectuels de l'Après-Guerre. 

 

 

 

© librairie Walden / Sisyphe

 

 

Mon cher Sartre, 

Voici vos ors, que je vous sertis de remerciements. Je vous souhaite, ainsi qu'au Castor de beaucoup travailler. Et bien. Car nous avons fait du mauvais travail avec nos amis. Si mauvais que j'en dors mal. 

Et faites-moi signe à votre retour : nous passerons une soirée dégagée.

Amitiés

Camus

 

Rédigée avec un papier portant l'en-tête de la maison Gallimard, où Camus travaille comme lecteur à partir de 1943, elle pourrait évoquer le désistement de Camus qui devait travailler tout à la fois comme premier rôle à la pièce Huis Clos de Sartre, mais également en assurer la mise en scène, nous explique Hervé Valentin, de la librairie Walden, joint par téléphone. 

 

« Nous la datons entre 1943, du fait de ce papier en-tête, alors que les deux hommes se sont rencontrés en juin de cette année, et 1948, début de la brouille entre les deux hommes. À partir de 1951, et de l'Homme révolté, ils n'avaient plus de raison de s'écrire. »

 

Nous reviendrons demain plus en détail sur les circonstances de cette découverte et l'origine de la lettre. Notons également que l'exposition, Camus de Tipasa à Lourmarin, a été propulsée en partie grâce à un l'outil de crowdfunding KissKiss BankBank.

 

Plus d'information sur le Salon

 

 

Histoire d'une lettre énigmatique de Camus à Sartre

 

 

Pour approfondir

photo Solym Clément

   

Journaliste ActuaLitté média et high-tech. tête pensante et roseau flexible

 

Mots clés :
Albert Camus - Jean-Paul Sartre - lettre - exposition



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com