Le monde de l'édition > Société > Actualité

France : Les enfants aiment tout de même lire

Et certains, même, adorent !

Par Nicolas Gary,Le mercredi 28 novembre 2012 à 19:18:36 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

L'occasion était trop belle : les éditions Gallilmard Jeunesse ont demandé une étude à l'institut Ipsos, concernant les jeunes et leur relation aux livres. Dévoilée par Le Parisien, elle montrerait que 78 % des enfants interrogés aiment, ou mieux, adorent, la lecture. Un soupire de soulagement ultime ? Eh bien, les chiffres aident à se sentir mieux...

 

Comfort Zone

mon ado lit... un peu avachi, mais lit

Enokson, (CC BY-ND 2.0)

 

 

Que ce soit avec des livres ou des BD, les enfants restent des amateurs de lecture. Ainsi, pour 71 % des 7/10 ans, la lecture est une activité du soir, contre 54 % qui regardent la télévision. Et cela n'a rien à voir avec une injonction parentale, puisque 67 % d'entre eux assurent qu'ils lisent non seulement pour l'école, mais aussi pour le plaisir. 

 

En fait, il faudrait comprendre que c'est avec le temps que l'envie de lire, et avec elle, le goût pour les livres, s'érodent : entre 7 et 15 ans, les jeunes ont lu au moins un livre au cours des trois derniers mois, à 99 %. Mais à l'approche de l'adolescence, les 11-15 ans optent plus facilement pour les jeux vidéo, leurs amis, ou encore faire du sport. 

 

Si à ce titre, les filles restent plus attirées que les garçons par les livres, ces derniers sont plus prompts, évidemment, à quitter le monde des pages. 

 

Outre-Manche, on panique

 

De quoi remettre en mémoire deux études, réalisées outre-Manche cette année. La première assurait que les enfants âgés de moins de 11 ans ne trouvent pas la lecture cool. Entre 4 et 10 ans, le plaisir de lire n'existerait même pas

 

L'autre était plus intéressante encore, démontrant que les adolescents avaient même honte d'être vus par leurs amis en train de lire un livre. Seuls 33,5 % des jeunes de 14 à 16 ans estiment que la lecture est encore une activité cool et chez les jeunes ados, on trouve à 17 % qu'il serait embarrassant qu'un copain les découvre avec un livre.

 

D'ailleurs, le pourcentage de lecteur était lui-même en forte diminution, passant de 3 sur 10 qui lisent tous les jours, contre 4 sur 10 en 2005.

 

Le secteur jeunesse avec le vent en poupe

 

En France, 40 % des jeunes aiment lire, et 38 % adorent ça. Ils seraient même 57 % à choisir eux-mêmes les ouvrages qu'ils souhaitent découvrir. Et toujours avec des filles qui sont plus «matures» que les garçons sur la question.

 

 

 

Pour Chrisitine Baker, directrice éditoriale chez Gallimard Jeunesse : « Cette tendance se recoupe avec des études réalisées dans d'autres pays du monde. Nous, éditeurs français, ne baissons pas les bras, c'est même notre grand défi que de capter les garçons et leur démontrer que la lecture peut être aussi sexy qu'un jeu vidéo… »

  

Rappelons également que selon le cabinet GfK, le secteur jeunesse a progressé de 2,5 % durant l'année 2012, là où le reste de l'édition accuse une certaine baisse de son chiffre d'affaires. Ainsi, Sur la période des 9 premiers mois de l'année 2012, le livre jeunesse est la seule branche de l'industrie de l'édition à afficher un taux de croissance de 2,5 % tandis que le reste du marché a subi une atrophie de 2,7 %.

 

Les éditions Gallimard avaient d'ailleurs lancé un concours très spécifique, dont les résultats seront dévoilés ce soir. « Les bons lecteurs font aussi les bons écrivains », assurait  Antoine Gallimard, heureux de partir à la recherche des futurs écrivains, en proposant de tenter sa chance pour devenir prochainement un des futurs auteurs de la maison. C'était aussi une occasion, en partenariat avec RTL, de célébrer les 40 ans de Gallimard Jeunesse...

 

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com