Le monde de l'édition > Société > Actualité

La littérature pour ados attire surtout les adultes

Régression et statistiques

Par Julien Helmlinger,Le vendredi 14 septembre 2012 à 12:11:07 - 5 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Bowker, le principal fournisseur mondial d'informations bibliographiques, a fait part ce jeudi d'une de ses découvertes dans le cadre d'une étude semestrielle actuellement en cours. Cette enquête s'intéresse à la compréhension des consommateurs de livres pour la jeunesse, dans le contexte de l'ère numérique. L'étude révèle que la plupart des acheteurs de livres pour adolescents sont en fait des adultes.

 

(Source : Flickr CC BY-SA 2.0)

 

 

Selon l'investigation de Market Research Bowker : 55 % des acquéreurs de livres destinés à un public âgé de 12 à 17 ans, sont en réalité âgés de plus de 18 ans. Par ailleurs, ce sont les acheteurs de la tranche de 30 à 44 ans qui représentent le plus grand pourcentage du chiffre d'affaires. Il s'avère que 78 % de ces adultes ont déclaré acheter ces livres pour leur propre usage.

 

Kelly Gallagher, vice-présidente de Bowker Market Research dans le New-Jersey, a déclaré :

« L'investigation au sujet de qui lit ces livres [pour adolescents] a commencé quand nous avons remarqué une disparité entre le nombre d'ebooks [destinés aux jeunes adultes] achetés et le nombre relativement bas de jeunes qui revendiquent le fait de lire des livres numériques. »

 

Gallagher a ensuite commenté : « L'augmentation des consommateurs adultes sur ces ouvrages a été surprenante. Et alors que la tendance est influencée dans une certaine mesure par la popularité de " The Hunger Games ", nos données montrent qu'il s'agit d'un phénomène beaucoup plus large que le lectorat de cette unique série. »

 

Les maisons d'édition de deux succès littéraires destinés aux ados ont récemment pointé cette tendance. Dans un article du L.A Times : selon un porte-parole de Scholastic, les adultes représentent la moitié des lecteurs de la série best-seller de Suzanne Collis, The Hunger Games. Tandis que Harper Collins a rapporté, sur le site internet de Good Reads, que 50 % du lectorat, de la série Divergent de Veronica Roth, est âgé de plus de 25 ans.

 

Susan Katz a confié au Times : « Beaucoup de nos livres sont lus par des adultes. Nous recevons beaucoup de commentaires sur nos propres sites où nous pouvons voir qu'il y a beaucoup d'enthousiasme touchant au-delà des seuls adolescents. » 

 

Sources : L.A Times , Market Watch

Pour approfondir



Réactions

Publié par goul

 

ah j'avais l'impression un peu que c'etait ca aussi. Mais qui lit les livres pour adultes? Je veux dire ceux qui font reflechir, qui prennent la tete comme on dit. Ben la j'ai l'impression qu'il n'y a plus grand monde. Mais une etude reste a faire pour confirmer l'infantilisation d'une societe qui ne cherche qu'a se divertir.

Écrit le 14/09/2012 à 15:56

Répondre | Alerter

Publié par Eze3kiel

en réponse à goul  

Personnellement, je ne crois pas que le fait qu'un livre soit étiqueté "ado" induise qu'il ne fait pas réfléchir.
Même chez les ados il y a de la littérature avec un grand L !

Écrit le 14/09/2012 à 22:20

Répondre | Alerter

Publié par herisson08

 

Quelle étroitesse d'esprit de limiter la lecture de la littérature jeunesse par les adultes à une infantilisation de la société...

Écrit le 18/09/2012 à 12:22

Répondre | Alerter

Publié par Cafard Caustique

 

goul, vous faites surtout la preuve de votre ignorance en lancant un troll aussi grossier. Ce phénomène est selon moi plutôt révélateur des errances d'une littérature que vous qualifiez "d'adulte et de sérieuse" mais qui est aussi souvent nombriliste et bornée.
La mauvaise littérature jeunesse n'est pas plus médiocre que la mauvaise littérature blanche. A l'inverse, les grands esprits se valent, qu'ils soient étiquetés "jeunesse" ou pas : Rudyard kipling, C.S.Lewis ou William Golding sont des géants de la littérature mondiale ; Stevenson vaut bien Henry James ; et Neil Gaiman est aussi bon pour ses oeuvres adultes que jeunesse.

Écrit le 03/10/2012 à 13:22

Répondre | Alerter

Publié par Amoureuse des Livres

 

À ma grande surprise j'ai aussi constatée que les adultes lisaient énormément de romans pour adolescents non pas que cela me choque, chaque personne lis ce que bon lui semble mais j'ai du mal à me faire conseiller dans mes lectures via internet du fait de cela. Je n'ai que 18 ans et j'ai depuis bien longtemps lâchée le rayon adolescent pour m'orienter vers le rayon adulte. Effectivement à 13 ans je mêlais déjà "La métaphysique des tubes" à mes romans pour jeunes, mais vers l'âge de 15 ans j'ai décidée de lâcher réellement ces livres à gros caractères pour des livres plus adaptés à mes goûts. L'engouement que les gens (qui sont très loin d'être en âge de lire des livres pour adolescents)ont,m'irrite un peu, il y a tellement de livres passionnants à lire dans les rayons autres que celui des 12-17ans, tels que des livres de John Irving, mais je le répète chacun lis ce qui lui plaît.

Écrit le 02/11/2012 à 16:04

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com