Le monde de l'édition > Société > Actualité

Les ados post 11 septembre veulent lire des mondes totalitaires

La dystopie véritable mode littéraire chez les ados

Par Cecile Mazin,Le mercredi 01 décembre 2010 à 15:08:31 - 6 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Les Monades urbaines, de Silverberg; Farenheit 451 de Bradbury ou encore 1984 d'Orwell et Le meilleur des mondes d'Huxley... Le point commun est évident : des univers totalitaires, autocratiques, voire despotiques, où les libertés individuelles sont sclérosées...

En littérature, ces oeuvres sont le contraire des utopies, on les appelle dystopie. Babelio propose d'ailleurs une liste d'ouvrages non exhaustive à découvrir.

Et la dystopie, nous apprend l'AFP fait partie du mouvement dans lequel les jeunes se précipitent. Après la mouvance fantastique, option loups-garous et vampires, le lectorat adolescent s'est passionné par ces mondes totalitaires, ces contre-utopies, qui nous viennent des.... États-Unis.


Et pour cause, au sortir du 11 septembre 2001 et de la tendance ultrasécuritaire qu'a adoptée le gouvernement, la production de livres s'en est ressentie et désormais, plusieurs auteurs ont fait de ce genre leur marque de fabrique, comme Suzanne Collins, avec Hunger Games, best-seller mondial.

Avec déjà trois titres, dont le dernier arrivera en mai 2011, des adaptations cinématographiques sont évidemment prévues. Natacha Derevitsky, directrice littéraire chez Pocket Jeunesse, décrypte avec l'AFP le phénomène littéraire de la dystopie : « Il repose sur le sentiment de catastrophe imminente dans l'inconscient collectif. »

Et depuis que l'on sait combien l'envie de se faire des angoisses et de jouer sur la catharsis d'un monde que l'on redoute, mais qui s'instaure progressivement autour de nous, les éditeurs se sont engouffrés et pas un qui désormais ne se lance dans la brèche.

Citons ainsi, Chroniques de la fin du monde, à venir en mars chez Pocket, ou encore Gone, série dont le 4e tome sortira en novembre 2011...

Sources : , , ,

Pour approfondir



Réactions

Publié par serge gelalian

 

"Il repose sur le sentiment de catastrophe imminente dans l'inconscient collectif », dixit Natacha Derevitsky. Pas seulement, il y a chez les ados le besoin de s'affirmer et de rechercher des limites car ils se rendent compte de la liberte qui s'ouvre devant eux et - inconsciemment - ils en ont peur. ils ont donc besoin de retrouver un encadrement ou ils pourraient s'affirmer et s'assumer. Qu'ils s'engagent dans les Scouts; c'est une bonne ecole de vie.

Écrit le 02/12/2010 à 07:11

Répondre | Alerter

Publié par roldoran

 

Pauvres ados, nos adultes en devenir, dans un monde que les médias ne cessent de noircir (économie, accidents, catastrophes...). Sans compter les émissions de reconstitution de crimes, les "secret-story" et autres niaiseries "culturelles" qui sont non plus des catastrophes imminentes mais en cours... Il faut les sauver, VITE !

Écrit le 02/12/2010 à 14:07

Répondre | Alerter

Publié par Raoul Pépin

 

Contre-utopies venues des Etats-Unis suite au sept 11 ?
Pourriez-vous concevoir que des contre-utopies puissent aussi être nées en France suite à une certaine élection en 2002 ?
Imaginez que suite à cette élection un gouvernement sécuritaire se soit finalement emparé de l?Europe dans les années 2020 ? A tel point qu?il la cerne d?un mur électromagnétique sans issues, murant les populations dans un univers carcéral glacé après avoir pris la main sur le climat. Imaginez que les artistes soient alors la cible du pouvoir car la culture est devenue subversive. Imaginez enfin que des adolescents dont les parents ont été victimes des rafles de la milice avant d?être déportés se rebellent et relèvent le défi de redonner au monde sa liberté par l?intermédiaire, entre autres, d?un nouveau réseau Internet échappant à la censure, ou de la guerre qu?ils vont mener contre le pouvoir !
La série qui a débuté en 2008 ou 2009 je crois, s?appelle « Les mange-rêve ». Ses 5 tomes sont signés par Jean-Luc Le Pogam, un auteur français.
En tant que parents de deux ados, nous avons véritablement savouré ces ouvrages (dont le 5ème tome vient de paraître ). Nous nous sommes faits ensuite le plaisir d?en reparler avec eux.
Nul besoin donc de l?Amérique pour savourer cette littérature si brillamment proposée chez nous. Mais peut-être que dans votre propos vous évoquiez les Etats-Unis d?Europe? ce qui me rassure.
RP

Écrit le 23/03/2011 à 21:20

Répondre | Alerter

Publié par Annie

 

J'ai effectivement découvert ces fameux Mange-Rêve il y a peu, sur les conseils de mon génial libraire, et je dois dire que toute la famille les a lus... C'est divertissant, très prenant (je n'ai pas pu lâcher le tome 5 qui vient de sortir avant de l'avoir terminé), et très profond.
Avec beaucoup d'humour et de codes qui plaisent aux ados, et qui nous font sourire nous adultes.
Et nous aussi (Raoul en parle), nous en avons discuté en famille, en élargissant sur certains thèmes évoqués dans la série...
Super découverte ces Mange-Rêve !

Écrit le 24/03/2011 à 11:50

Répondre | Alerter

Publié par Kikinou1331

 

ENORME FAUTE D'ORTHOGRAPHE

"Et pour cause, au sortir du 11 septembre 2001 et de la tendance ultrasécuritaire qu'a adoptée le gouvernement, la production de livres s'en est ressentie et désormais, plusieurs auteurs onT fait de ce genre leur marque de fabrique, comme Suzanne Collins, avec Hunger Games, best-seller mondial."

Merci de corriger.

Écrit le 14/12/2011 à 19:31

Répondre | Alerter

Publié par Loeizh

 

J'ai 65 ans et suis,généralement, peu attiré par la littérature pour ados, et encore moins par les romans nous projetant dans le futur !
C'est mon épouse qui m'a fait découvrir la série des Mange-Rêve, de Jean Luc le Pogam. J'ai commencé, sans enthousiasme excessif, le premier tome cet été... et j'ai lu les trois autres dans la foulée !
...puis je me suis précipité acheter le 5ème, au salon "les mots ça gîte",de Lorient ! Ce qui m'a valu, en prime, une belle dédicace de Jean Luc !
A lire,et faire lire !

Écrit le 14/12/2011 à 19:47

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

Une Biblioboite ? Avec quoi dedans ?

Grace à ma Biblioboite, je suis e-Bibliothécaire ambulant maintenant ! Avoir une Biblioboite c'est bien… mais s'il...

Facebook, une vraie fausse bonne idée pour les auteurs indépendants

Les auteurs — et en particulier les auteurs indépendants — ont du pain sur la planche. S'ils souhaitent être lus, ils...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com