Le monde de l'édition > Société > Actualité

Les Britanniques s'élèvent de plus en plus contre l'hypersexualisation des enfants

Un gouvernement à l’écoute des associations conservatrices.

Par Victor de Sepausy,Le mercredi 08 juin 2011 à 07:28:34 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Face à la montée de la grogne des Britanniques contre l’hypersexualisation des enfants, le premier ministre David Cameron ne souhaite pas rester en marge du débat, mais voudrait éviter que l’Etat intervienne directement en légiférant. Des propositions concrètes viennent cependant de tomber sur son bureau grâce au rapport que vient de lui remettre un certain Reg Bailey, président de l’association chrétienne Mothers Union.

Ce rapport n’est pas né de rien. Sentant l’opinion britannique se mobiliser contre ce phénomène assez nouveau dans son envergure, David Cameron l’avait commandé quelques six mois auparavant.

Au sein de ces pages, on retrouve notamment la proposition de masquer les couvertures des magazines de charme destinés aux adultes. Sur ce point, une première demande avait été faite déjà, aux vendeurs de journaux, de rendre ces magazines inaccessibles aux yeux des enfants. Mais la population britannique ne semble pas se satisfaire de cette simple recommandation.


Intitulé « Letting Children be children » (Laissez les enfants être des enfants), ce rapport s’attaque également aux questions vestimentaires, voulant que l’on traite le problème à la source. Il s’agirait de proposer à chaque âge des vêtements conformes à leur sensibilité d’enfant. Cela permettrait d’éviter que l’on retrouve à la vente des sous-vêtements sexys pour des enfants de moins de dix ans.

Des échanges avec les représentants des commerçants avaient déjà permis des avancées certaines sur ce dernier point. Mais, face aux propositions de ce dernier rapport, il est envisagé, à présent, d’organiser de nouvelles concertations avec les industriels et revendeurs.

Le rapport voudrait aussi organiser davantage la lutte face à la présence d’images sexuelles, voire de vidéo en encadrant davantage la diffusion des clips ou encore l’accès aux sites Internet destinés aux adultes.



Sources : Le Figaro , , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
enfant - sexe - angleterre - rapport



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Qui a peur du grand méchant loup ? « Chrono », 50ème nouvelle du Projet Bradbury

Le temps file : déjà le 50ème texte. D'ordinaire, chaque palier en dizaine est une source de satisfaction, mais à deux [...]

Le Paris me des kids, Marcella & Pépée

Présentation de l'éditeur : La Tour Eiffel dans tous ses états comme vous ne l'avez jamais vue. Couleurs pop et [...]

Mon nom est Dieu, Pia Petersen

Présentation de l'éditeur : Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com