Le monde de l'édition > Société > Actualité

Librairie de France du Rockefeller Center à New York : fermeture prochaine

Et perpétuation sur Internet de cette vieille entreprise

Par JuBop,Le vendredi 02 janvier 2009 à 10:29:21 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Bâti par la famille Rockfeller, à Manhattan, le Centerabrite les boutiques de luxe de New York... ainsi que la librairie française qui a fêté ses 73 ans d'existence. Mais 2009 verra aussi sa fermeture, comme dirait Cabrel : c'est écrit... En effet, le bail arrive à son terme et alors que le loyer annuel se monte à 360.000 $, la société qui possède l'immeuble compte le tripler ou presque, à 1 million $ par an. Sacré choc, pour Emmanuel Molho, qui, à 70 ans passés s'occupe du magasin avec ses deux enfants.

Un tarif excessif pour les livres, alors que les touristes de passage viennent surtout pour des vêtements ou des produits de luxe, explique en partie cette fermeture. Pour Emmanuel, en tout cas, c'est clair : « Évidemment, nous vendons 20 dollars un livre qui coûte 5 euros à Paris, mais les frais d'envoi existent aussi lorsqu'on commande sur internet, non, ce qui a changé c'est toute la culture de la librairie, et le Rockefeller Center est devenu un simple centre commercial. »

Isaac Molho, père d'Emmanuel, fut le premier à ouvrir la librairie, qui joua le rôle de maison d'édition, les Éditions de la Maison française, durant la Seconde Guerre mondiale, rapporte l'AFP. « Les années 60 ont été les plus glorieuses, la langue française était à la mode, nous avions 50 salariés, nous importions deux tonnes de livres par semaine, qui arrivaient avec la Compagnie générale transatlantique, à bord de paquebots comme le France », se souvient Emmanuel.

Mais le prestige s'est terni, et s'il fut un temps où le Goncourt se commandait à 3000 exemplaires, aujourd'hui, on n'en importe plus qu'une dizaine. Et son sort s'est scellé, faute de réaction des autorités françaises : Christine Albanel est restée de marbre face aux lettres envoyées et Nicolas Sarkozy, en visite au Rockfeller Center n'a pas daigné mettre les pieds dans la librairie. Mais ce n'est pas la fin pour autant, puisque le site internet prolongera sur la toile la vente de livres. C'est la fille d'Emmanuel qui en a la charge...

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
librairie - France - Rockefeller - center



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com