Le monde de l'édition > Société > Actualité

Umberto Eco : ces livres connus sans les avoir jamais lus

Et que l'on ne lira probablement jamais

Par Nicolas Gary,Le mardi 24 mai 2011 à 18:45:20 - 4 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Doit-on savoir lire pour devenir écrivain ? Umberto Eco et Jean-Claude Carrière viennent de répondre à quelques questions. Des réponses sous forme de questions, d'ailleurs, qui interrogent bien plus notre manière de lire...

« Il y a plus de livres dans le monde que d'heures pendant lesquelles nous les lirons. Nous sommes donc profondément influencés par les livres que nous n'avons pas lus, que nous n'avons pas eu le temps de lire », amorce Umberto, qui reconnaît le premier avoir des lacunes dans ses classiques.

« Qui a vraiment lu Finnegans Wake - je veux dire, du début à la fin ? Qui a lu entièrement la Bible, depuis la Genèse, jusqu'à l'Apocalypse ? », poursuit-il. Pas faux, Umberto. Et de souligne que lui-même n'a ouvert Guerre et Paix qu'à l'âge vénérable de 40 ans - bien qu'il en connaissait déjà les trames avant même de se procurer le livre.

Quelque chose de familier

Il en va de même, par exemple, avec le Kama Sutra, un livre que l'on ne lit pas, et dont finalement on connaît déjà les tenants et aboutissants, dans leur globalité. Et quand on se décide finalement à ouvrir ces livres, continue Eco, on leur trouve quelque chose de très familier, pour plusieurs raisons.

« Premièrement, il y a l'explication ésotérique - il y a des vagues qui, en quelque sorte, voyagent du livre vers vous - à laquelle je ne souscris pas », assure l'écrivain italien. Les deux autres sont bien plus pragmatiques : le livre s'est peut-être trouvé sous nos yeux, et on l'a probablement vu, évoqué, au fil du temps. « Troisièmement, au fil des années, vous avez lu beaucoup de livres qui ont parlé de celui-ci, et vous l'ont rendu familier. »

Et Jean-Claude Carrière de conclure que nos étagères sont remplies de livres que l'on n'a jamais lu et que l'on ne lira sans doute jamais. Ou plus tard... Voire dans une autre vie... Et nous en sommes convaincus.

Maintenant, mourir sans avoir lu Proust n'est probablement pas la pire des fins, ni la plus insurmontable...

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
umberto - livres - lecture - completer



Réactions

Publié par maryy

 

Sans avoir lu Céline non plus !!!

Écrit le 25/05/2011 à 18:05

Répondre | Alerter

Publié par vincent

 

>mourir sans avoir lu Proust n'est probablement pas la pire des fins, ni la plus insurmontable.

comment le savoir, si vous ne l'avez pas lu ?

Écrit le 25/05/2011 à 19:44

Répondre | Alerter

Publié par Jean-PIerre Poccioni

 

Si on n'est pas véritablement lecteur on ne lit ni Céline ni Proust ni Faulkner, c'est entendu.

Mais si on est lecteur pour quelle raison resterait-on dans l'ignorance de ce que sont ces textes plus que célèbres ?

Certes aucun texte n'est vital et l'on peut sans doute se passer de grandeur, c'est même la posture la plus fréquente!

Écrit le 26/05/2011 à 07:18

Répondre | Alerter

Publié par Christophe Tison

 

"Maintenant, mourir sans avoir lu Proust n'est probablement pas la pire des fins, ni la plus insurmontable..."

c'est vrai: "la pire des fins" est celle ce cet article !!! (désolé Nicolas, il est cependant très intéressant), mais c'est trop facile comme chute.

Quant à "surmonter" sa propre fin, vous me direz comment on fait, à moins que la réponse ne soit déjà dans le dernier Musso!

Écrit le 27/05/2011 à 02:00

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

Livre numérique gratuit

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com