Culture, Arts et Lettres > Théatre > Actualité

On joue 50 nuances de Grey au théâtre

aux Etats-Unis, au Canada, et bientôt ailleurs...

Par Ania Vercasson,Le vendredi 16 novembre 2012 à 11:14:14 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

On ne compte déjà plus les succès de Cinquante nuances de Grey ni le nombre de parodies qui découlent de ce best-seller récemment nominé au National Book Award. Quand même, la trilogie vendue à des millions d'exemplaires s'immisce dans bien des endroits : jusqu'au théâtre.

 

 

 

 

La nouvelle pièce musicale engagée par Mills Entertainment et Just For Laughs, avec l'actrice Alice Moran et l'acteur Patrick Whalen, fait un tabac à Toronto (Panasonic Theater) après avoir su conquérir le public américain de Springfield, dans le Massachusetts, de Hartford, dans le Connecticut, et de Las Vegas.

 

Dans SPANK! The Fifty Shades ParodyAlice Moran et Patrick Whalen jouent un jeune couple qui entretient une relation « tendue ». Selon la CBC News (Radio Canada), l'audience féminine (majoritaire) du spectacle a approuvé la parodie sous des hurlements de rire. « C'est comme un concert de rock », s'exclame Jim Millan, co-scénariste, au sujet de l'ambiance électrisante du public.

 

« Nous nous attendions à ce que l'amour qu'ils éprouvent pour le livre se traduirait par un enthousiasme d'une nuit, mais nous ne pouvions pas imaginer que ce serait comme ça », ajoute-t-il. Jim Millan affirme même avoir vu des hommes porter la chemise et cravate gris-argenté que l'on discerne sur la couverture de Fifty Shades of Grey.

 

Aujourd'hui, les producteurs s'arrachent le morceau et les différents pays anglo-saxons s'interrogent sur l'achat des droits pour le spectacle. D'ailleurs, l'équipe a déjà pensé à tout : des avocats ont étudié le livre et la mise en scène afin de s'assurer qu'il n'y ait aucun problème juridique.

 

Le spectacle se compose de pièces musicales, où s'ajoutent de l'improvisation, d'interaction avec le public, le tout dans un style assez burlesque.

 

 

Sources : CBC News , CBC News

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

pub

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Vers l'infini et au-delà : « Spoutnik », 49ème nouvelle du Projet Bradbury

Alors, bande de petits veinards, on est en vacances ? Pas moi ! Le Projet Bradbury se reposera quand il en aura terminé avec les [...]

Les écrivains et leurs lecteurs

  Je viens de lire deux ouvrages très différents qui mettent cependant en scène tous les deux des écrivains et des [...]

Surfing, Jim Heimann

Présentation de l'éditeur : Apportez une touche d'adrénaline à votre quotidien. Avec le calendrier perpétuel [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com