Culture, Arts et Lettres > Théatre > Actualité

Sophie Desmarets : 'Vous, vous avez un physique de théâtre !'

Louis Jouvet avait tout décidé...

Par Nicolas Gary,Le mardi 14 février 2012 à 10:51:53 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

« " Vous, vous avez un physique de théâtre ! " Avec ces simples mots, Louis Jouvet a décidé de mon avenir. » Sophie Desmarets fut l'une de ces grandes dames du cinéma, mais avant tout, elle était comédienne. De son vrai prénom, Jacqueline, aura oeuvre pour le théâtre de boulevard une grande partie de sa vie. 

 

Décédée ce lundi à l'âge de 89 ans, selon sa famille, elle aura pris part cependant à une cinquantaine de films. Cependant, c'est toujours au théâtre qu'elle était revenue, notamment avec Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy. 

 

Depuis les années 90, elle avait fait son adieu aux planches et à la scène, « lasse de jouer au théâtre » avec l'aspiration « au repos et au bonheur de voir les jours s'écouler paisiblement ». Elle avait également ouvert une boutique d'antitiquité dans la capitale. 

 

 

 

Elle laissera un ouvrage de mémoires, publié aux Éditions de Fallois, en septembre 2002.

 

« Je m'appelais Jacqueline. J'avais seize ans. J'étais pensionnaire. Sans ces paroles prophétiques, je n'aurais sans doute pas songé à embrasser une carrière à laquelle rien ne semblait me destiner. Être comédienne n'a jamais été pour moi une vocation, mais un métier comme un autre, que j'ai essayé d'exercer de mon mieux, en y mettant tout mon cœur, mais sans pour autant lui sacrifier ma vie de femme.

 

Si le succès m'a comblée professionnellement, c'est loin de la scène et de l'écran que je me suis trouvée en accord avec moi-même, et que j'ai connu mes émotions les plus profondes. »

 

Retrouver Sophie Desmarets, sur Comparonet 

 

 

Elle avait également pris part à une aventure avec Walt Disney, en racontant l'histoire du film Pinocchio, dans un livre audio accompagné de chansons, sorti dans les années 60. 

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com