Bd , mangas et comics > Univers BD > Actualité

Etat des lieux de la BD numérique, ici et ailleurs

Parutions de rapports, initiatives éditoriales et technologiques

Par Bastien Morel,Le lundi 16 avril 2012 à 13:02:59 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Ce mois d'avril fait coïncider petits évènements dans l'histoire de la bulle sur écran tactile et études du marché. L'occasion de se pencher sur le secteur.

 

Le 6 avril dernier, Sud Ouest annonçait la parution du premier magazine numérique dévolu au 9e art, BD NAG. NAG pour numérique, amusant, gratuit. Destinée à un jeune publique, cette première dans l'App Store est le fruit du dessinateur et scénariste Pierre-Yves Gabrion, d'abord dessinateur de presse avant de signer entre autres pour Spirou et le Journal de Mickey. Et sûrement cinéphile. Loin de la simple numérisation pour tablettes, son NAG, s'affranchit de l'unité de lecture par planche pour la case par case avec une narration graphique plus proche des films.

 

Si la demande continue à croire, elle peut profiter de la commercialisation depuis le mois dernier du nouvel iPad doté d'un écran Retina. Un progrès dans la définition affichée qui devrait favoriser une lecture prolongée sur l'écran.

 

 

 

 Vendredi dernier, sortait l'étude annuelle du9, numérologie. Dans son rapport sur l'état du marché numérique, Xavier Guilbert prend les accents de Cassandre en avançant de nombreux écueils au marché de la planche numérique actuelle.

 

« Portabilité limitée » souvent réservée à l'écran d'ordinateur, « impossibilité du prêt », « navigation malaisée » offre largement inférieure qu'il n'hésite pas à qualifier de « dégradée » quand les prix avec la version papier sont sensiblement les mêmes. Et ce n'est pas l'érosion du portail Izneo qui prouvera le contraire. Pire, les nombreuses alternatives comme le crowdfunding ou financement participatif ne semblent pas convaincre pour ce produit culturel.

 

Initiatives et explosion des ventes de tablettes

 

Si les auteurs de bandes dessinées ont tablé sur des Blogs constamment entretenus pour cultiver une image efficace auprès des lecteurs internautes, les initiatives semblent toujours autant se résumer aux termes d'indépendant et d'originalité. Et aujourd'hui, des outils permettent comme dans le cas de Pierre-Yves Gabrion d'aborder la BD avec un œil nouveau : logiciels de graphisme, d'editing et de composition, mais aussi travail associant vidéo et image.

 

Plus que jamais, les acteurs de la BD doivent se tourner vers un panel technologique de plus en plus poussé pour réinventer une offre qui fait d'eux des techniciens. En prévoyant une multiplication du nombre de tablettes par deux en un an (pratiquement 120 millions contre 60 en 2011), la nouvelle étude Gartner pousse auteurs et éditeurs dans ce sens.

 

 

Pour approfondir



Réactions

Publié par Xavier Guilbert

 

GuiLbert, s'il vous plait. :-)

Écrit le 16/04/2012 à 16:23

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com