Bd , mangas et comics > Univers BD > Actualité

Pirate Ta BD : expérimenter le partage en Creative Commons

On joue la provoc' mais avant tout, c'est l'aventure qui compte

Par Nicolas Gary,Le jeudi 11 octobre 2012 à 09:56:36 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Et si c'était par les pirates que tout commençait ? À l'initiative, on retrouve les personnes qui propulsent un célèbre fanzine, BDZ Mag, véritable petite perle, dont on n'avait pas eu de nouvelles depuis maintenant quelques mois. Et pour cause, ces petits cachottiers préparent un lancement provocateur, l'opération Pirate Ta BD ! Scandale ? Pas vraiment.

 

 

précédent

image

image

image

image

image

suivant

 

 

Le principe est très simple : créer un réseau de partage légal de titres BD, s'appuyant sur une véritable expérimentation. « Il s'agit d'un système de diffusion consentie, en accord avec les auteurs (éditeurs), leur permettant de faire connaître leur travail, et éventuellement de promouvoir la vente de leurs albums », expliquent les auteurs de l'initiative. Quant aux fichiers, ils seront proposés au format CBR, sous licence Creative Commons.

 

CBR, pour ceux qui n'ont pas fait langue vivante pirate-barbare depuis le collège, désigne Comic Book RAR : il s'agir d'un dossier compressé qui contient les pages d'une BD, sous la forme de fichiers GIF, JPEG, BMP, et ainsi de suite. Or, l'avantage du CBR est de permettre un feuilletage selon le fil de l'ouvrage. 

 

D'autre part, la licence autorisera tout un chacun à partager, copier, distribuer et/ou transmettre ces œuvres, sous certaines conditions cependant : 

  • Vous devrez créditer les auteurs et la source bdzmag.com de ces œuvres.
  • Vous ne pourrez pas utiliser ces œuvres à des fins commerciales.
  • Vous ne pourrez pas modifier ces œuvres.

 

Pour l'heure, Pirate ta BD ne vend pas de rêve : le retour financier pour les auteurs est difficile à prévoir, mais l'initiative démarre avec dans l'idée que qui ne tente rien n'a rien. « Des expériences similaires ont été menées dans le domaine de la musique avec des retours intéressants. Alors, pourquoi pas la BD ? » 

 

On pourra retrouver les BDz depuis le blog de BDzmag.com, site pour le moment en construction, mais également depuis différentes plateformes et sites proposant du direct download ou encore de recourir au réseau Torrent pour partager. 

 

Parmi les premiers auteurs à se lancer dans l'expérience : 

  • Pierre Ouin : Bloodi
  • Tony Dax : Les anges gardiens
  • Fred Boot : Horny king
  • Serge Mas : Freaks circus
  • Do Danielsen: Facecam
  • Uttini : Je veux etre un jedi

 

Et pour les amateurs de découvertes, deux titres sont à découvrir, avec un mode de lecture directement intégré au navigateur, depuis cette adresse. Il est compatible sans peine avec les smartphones et passe très bien sur une tablette de type Android, comme testé à la rédaction.  Il reste encore à corriger quelques petites choses qui coincent dans la lecture, mais c'est assurément très bien parti !

 

 

 

 

Contacté par ActuaLitté, Pirate Ta BD détaille plus précisément son projet : « Cette action n'a pas pour unique but de donner des bds gratos sur le réseau cela n'aurait aucun sens en soi. Elle permet de toucher un public déjà habitué à la lecture numérique (le lectorat que l'offre légale n'a pas convaincu), de sauvegarder, regrouper le travail d'un auteur en une archive lisible offline (blog et webcomics)

Nous arriverons également à sensibiliser l'internaute que le partage n'est pas forcément illégal, que derrière une bd il y a un auteur qui a besoin de soutien. Il est clair que beaucoup d'entre vous (auteurs en l'occurrence) ne croient pas au marché de la gratuité. Et pourtant… »

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com