Bd , mangas et comics > Univers BD > Actualité

Tintin au Congo : dialogue de sourds entre Casterman et le Cran

Rencontre mitigée, la procédure d'appel est confirmée

Par Fanny Pradier,Le mercredi 29 février 2012 à 10:01:02 - 2 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Suite au procès opposant Bienvenu Mbutu Mondondo à Casterman au sujet de Tintin au Congo, le Cran avait intégré la partie (voir notre actualitté). Hier se déroulait une rencontre entre les deux organisations.

 

Dans le but de trouver un terrain d'entente, Louis-Georges Tin, président du Cran, a rencontré hier Louis Delas, président de Casterman. Verdict ? « Mitigé », répond-il, et même « décevant ». « Je l'ai trouvé un peu mou dans ses convictions.  Il a dans son catalogue de nombreux ouvrages parlant d'égalité, de liberté... Tintin au Congo fait un peu tache ».

 

 

Cette rencontre devait permettre aux interlocuteurs de débattre de la possibilité d'insertion d'une préface à valeur explicative : le lecteur doit pouvoir comprendre le contexte de création de cette bande dessinée. « Lui-même est favorable à l'insertion de cette préface, mais il estime qu'il n'a aucun moyen de pression juridique sur Moulinsart », explique M.Tin.

 

Ce dernier estime que c'est à Casterman d'insister et faire valoir sa décision auprès d'eux. La procédure est donc suspendue à cette discussion de mauvaise grâce entre Casterman et Moulinsart.

 

« Il semble que M.Delas ne comprenne pas ce qui choque dans cette bande dessinée », estime M.Tin. Les réactions ne seraient que pur battage médiatique. « Pourquoi ce livre et pas un autre ? Je lui ai demandé s'il connaissait un ouvrage autant diffusé, aussi longtemps, à un public d'enfants si jeunes, qui véhicule autant de clichés. Il a fait semblant de ne pas comprendre ».

 

Casterman se serait alors défendu d'être une « maison d'extrême droite ».

 

Le président du Cran confirme donc la procédure d'appel engagée auprès du tribunal de Belgique. Le second jugement devrait être rendu dans les mois suivants.

Pour approfondir

Mots clés :
Tintin - Cran - Casterman - procès



Réactions

Publié par de Hadoque

 

Bonjour à toutes et à tous,
Le "Cran" n'a vraiment rien d'autre à fiche que d'ennuyer les gens! N'y a-t-il pas actuellement sur terre suffisamment de problèmes que pour discuter d'un bouquin datant de '32? Des "Le Pen" ou des islamistes ne méritent-ils pas plus d'intérêt que Tintin? Ceux-là sont de véritables racistes! Alors, fichez la paix à ce pauvre Hergé et laissez-le dormir en paix.
Serait-ce trop vous demander? N'avez-vous rien d'autre à faire de vos deniers?
Je ne vous souhaite pas une bonne journée.

Écrit le 29/02/2012 à 10:53

Répondre | Alerter

Publié par tonycomicsgroupe

 

J'ai lu "Tintin au Congo" et l'image qui en ressort de l'afrique est explicite et mérite un avertissement pour les jeunes lecteurs, comme le système PEGI pour les jeux vidéo, ou le système AGE.
Moulinsart, Casterman sont de grosses pointures de l'industrie du divertissement (entertainement en anglais) et doivent donc en respecter les codes.

Écrit le 01/03/2012 à 12:11

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

Une Biblioboite ? Avec quoi dedans ?

Grace à ma Biblioboite, je suis e-Bibliothécaire ambulant maintenant ! Avoir une Biblioboite c'est bien… mais s'il...

Facebook, une vraie fausse bonne idée pour les auteurs indépendants

Les auteurs — et en particulier les auteurs indépendants — ont du pain sur la planche. S'ils souhaitent être lus, ils...

Livre numérique gratuit

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com