Bd , mangas et comics > Univers manga > Actualité

Intial D tome 3 de Shuichi Shigeno, du drift dans le manga

Un manga sur les street racers qui plaira à tous entre prouesses techniques et suspens bien distillé

Par Mario,Le mercredi 17 juin 2009 à 08:27:45 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Encore une fois Initial D de Shuichi Shigeno nous emporté à vive allure dans le cercle très fermé des street racers. Et ce pour notre plus grand plaisir. Le moteur de ce titre ne s'est pas noyé avec ce tome 3 et l'intérêt du lecteur est maintenu à bon régime.

L'histoire :

Takumi Fujiwara le phénomène d'Akina, un street racer avec une maîtrise technique hors norme mais totalement inculte en ce qui concerne les voitures a été défié par Nakazato de la team de Night kids. Le principe est le même que dans le précédent défi dévaler la route en descente du mont Akina en voiture et arriver le premier. Encore une fois la 86 (ndlr : modèle de la voiture) de Takumi est largement surclassée par la voiture de son concurrent.

Cela dit le père de Takumi a fait quelques modifications sur la 86 sans le dire à son fils et si celui-ci réussit à s'y adapter la victoire pourrait bien lui revenir. Et finalement, on ne connaît toujours pas précisément les caractéristiques techniques de cette fameuse 86 qui met le sang de tous les street racers du coin en ébullition. Le battle (duel) va commencer les moteurs ronflent, le suspens est à son comble, Takumi va-t-il maintenir sa réputation de coureur le plus rapide en descente sur Akina... ?

Maîtrise du suspens et prouesses techniques

Comme avec les deux premiers tomes, les néophytes et les experts en voitures et courses automobiles seront comblés par ce titre. Les explications très pédagogiques et la bonne dose de suspens plairont aux uns et les prouesses techniques raviront les autres. Il faut bien avouer que le mangaka a réussi le tour de force de faire un manga de courses automobiles qui peut être lu par tout type de public. C'est peut-être en partie grâce à cela que le manga connaît un tel succès.

Un point essentiel est la capacité de Shuichi Shigeno à maintenir le suspens. En effet, il n'y a pas d'intrigue au long cours pour l'instant. On est sur un schéma répétitif on défi Takumi, il accepte, il gagne en sortant une nouvelle prouesse technique, on le redéfi, il accepte à nouveau, etc. Mais aucune projection sur une histoire plus longue et plus complexe. Dans ce cadre, les lecteurs se retrouvent souvent lassés. Et pourtant, ce troisième tome se lit d'une traite. Impossible de le lâcher. Cela est dû au talent du mangaka pour distiller le suspens. Et même à la fin du tome trois alors que l'on retombe sur le schéma classique, avec un nouveau défi, le mangaka nous réserve une petite astuce qui pique tout de suite la curiosité du lecteur. Et finalement on attend le tome 4 avec impatience.

Des éléments pour une intrigue plus longue ?

Bon lorsque l'on dit qu'il n'y a pas vraiment d'intrigue au long cours, il faut tout de même nuancer. L'affrontement inéluctable entre Keisuke Takahashi et Takumi se construit un petit peu plus chaque jour et promet d'être titanesque tant Keisuke est un fin observateur et théoricien avec une grande maîtrise technique. Une ébauche d'évolution est lancée aussi dans ce tome avec l'envie de Takumi d'avoir sa propre voiture et les questions que se posent les autres personnages : Takumi est-il capable de piloter n'importe quelle traction et ferait-il de telles étincelles sur une autre route. On sent qu'il s'agit bien là des premières pierres d'une évolution dans l'histoire.Autres intrigue à long terme, mais un peu plus secondaire celle-là, l'intrigue amoureuse entre Takumi et le seul personnage féminin de ce titre, Natsuki Mogi. Elle apparaît d'ailleurs très peu dans ce tome.

Au niveau du dessin, pas de grande révolution. Le trait est toujours très particulier et la charac design manque encore de netteté et de précision. On regrettera aussi que les voitures ne soient pas plus détaillées. C'est vraiment, le seul point faible de ce titre à nos yeux.

Initial D tome 3 de Schichi Shigeno fera donc encore une fois vibrer le coeur de tout type de public avec un suspens savamment instauré, des prouesses techniques incroyables, des courses au rythme haletant et des petites explications fort appréciables. Si le trait du mangaka manque parfois de précision, il créé quand même une ambiance bien particulière qui colle bien avec l'histoire.

Initial D tome 3 de Schichi Shigeno est édité par Asuka. Et vous pourrez parcourir les 224 pages de ce titre à toute allure pour 6,95 €. Le tome 4 devrait se placer sur la ligne de départ dans toutes les bonnes librairies le 27 août prochain.

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
initial - D - courses - voitures



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

pub

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com