Bd , mangas et comics > Univers manga > Actualité

L'Anime Contents Expo se tiendra une semaine après le Tokyo Anime Fair

Les relations entre les éditeurs et le gouvernement de Tokyo se seraient-elles détendues ?

Par Mario,Le lundi 24 octobre 2011 à 10:44:50 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

L'année dernière, un nouvel amendement dans la loi de Tokyo sur la protection de la jeunesse avait provoqué l'ire des éditeurs japonais. A tel point, qu'ils avaient décidé de boycotter le Tokyo Anime Fair. Il faut noter que le gouvernement de Tokyo fait partie du comité exécutif de la manifestation. Ils allaient ainsi créer leur propre salon l'Anime Contents Expo (ACE) et devait l'ouvrir à Tokyo et aux mêmes dates que le Tokyo Anime Fair (TAF).

 


Finalement, les deux manifestations avaient dû être annulées en raison des catastrophes de mars 2011. Lundi dernier, les organisateurs de l'ACE ont indiqué que ce salon verrait bien le jour et qu'il aurait lieu du 31 mars au 1er avril prochain et se tiendrait au Makuhari Messe dans la ville de Chiba (à l'est de Tokyo).

 

Selon les organisateurs, ils ont décidé de mettre en place cette première édition de l'événement « principalement pour exprimer leur gratitude envers les fans qui les ont soutenus en 2011 ». Le prix d'entrée sera fixé à 1 500 yens (environ 14 €) par personne (de plus de 3 ans) par jour, ce qui est un peu plus cher que le prix d'entrée au TAF : 1 000 yens (environ 9,50 €) pour un adulte et tarifs spéciaux (scolaire, préventes, gratuité pour les écoliers, les séniors et les personnes handicapées et leurs deux accompagnateurs).

 

On notera que l'ACE devrait donc se tenir une semaine après le TAF (du 22 au 25 mars prochain), ce qui permettra peut-être au Tokyo Anime Fair de ne pas perdre une grande partie de ses visiteurs.

Faut-il voir dans tout cela un assouplissement des relations entre les éditeurs et le gouvernement tokyoïte ? Probablement pas. Un peu plus tôt dans le mois, une controverse a vu le jour quand on a constaté que le TAF listait toujours certains éditeurs (Shueisha, Shogakukan et Kadokawa Shoten entre autres) comme participant à la manifestation.

 

Cela dit, le président de Kadokawa Shoten, Shinichiro Inoue, a indiqué que le TAF n'avait tout simplement pas mis à jour ses listes. Le boycott du TAF serait donc encore d'actualité. Et cela pourrait bien faire énormément baisser le nombre de visiteurs de l'édition 2012 du TAF.

Sources : Anime News Network , Anime Contents Expo , Tokyo Anime Fair

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Les écrivains et leurs lecteurs

  Je viens de lire deux ouvrages très différents qui mettent cependant en scène tous les deux des écrivains et des [...]

Surfing, Jim Heimann

Présentation de l'éditeur : Apportez une touche d'adrénaline à votre quotidien. Avec le calendrier perpétuel [...]

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

pub

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com