Bd , mangas et comics > Univers manga > Actualité

Les fansubbers plus respectueux de l'oeuvre que l'éditeur

Pourquoi pirater des animes ? Simplement parce que les fans sont des gens plus intelligents.

Par Nicolas Gary,Le mercredi 23 février 2011 à 11:58:17 - 3 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Pirater les séries animées tirées ou non de manga est un passe-temps comme un autre. Mais qu'est-ce qui peut motiver les pirates, voilà bien ce qui obsède les éditeurs. Enfin, non. Ça ne les obsède pas, ils ont déjà leur réponse : 'Parce que c'est gratuit, et que les pirates sont de vils contrefacteurs.'

Dernièrement, alors qu'un distributeur, Funimation, avait tenté une action en justice contre 1337 pirates, ce dernier s'était heurté à un petit contretemps. En effet, le distributeur souhaitait porter plainte et faire condamner tout le monde d'un coup, mais la justice lui a répondu qu'il faudrait le faire individuellement. Pas d'autre moyen. (notre actualitté)



Le truc, c'est que les animes piratés étaient gratuitement disponibles en streaming, sur Hulu. Pour l'avocat du groupe, Evan Stone, il n'y avait donc aucune raison valable de mettre sur BitTorrent les fichiers : ils étaient déjà gratuits, en streaming, légalement. Alors pourquoi ? Réponse chez Ars Technica.

Problème de format

Trois personnes interrogées par nos confrères répondent sans scrupules. Elles assument pleinement le fait de mettre sur le réseau des oeuvres, et surtout, d'avoir de l'argent à dépenser et de ne jamais hésiter à mettre des sommes importantes pour assouvir leurs besoins.

En fait, la réponse intéressante dépend du format : pour l'un d'eux, le Blu-ray est plus intéressant que le DVD, en termes de qualité. Et de la même manière, BitTorrent est plus apprécié que Hulu, pour la simplicité d'utilisation, sur un grand nombre de plateformes.

La qualité des sous-titres faits maison

L'autre point, c'est la motivation des fans qui produisent, bénévolement, des sous-titres pour les séries. Et qui les réalisaent bien plus rapidement que les éditeurs ne proposent des versions sous-titrées officielles. Les fansubbers sont hyperréactifs, et il suffit parfois de quelques jours pour obtenir des sous-titres, quand les éditeurs mettent plusieurs mois.

Et qui plus est, les fansubs respectent les expressions idiomatiques des oeuvres originelles, plutôt que d'américaniser en permanence, comme le font les professionnels. Une oeuvre piratée, sous-titrée par des fans serait donc de bien meilleures qualités et plus respectueuse des oeuvres et des créateurs.

Les vidéos peuvent alors se trouver enrichies de pans d'explications complets sur un élément ou introduire un contexte culturel qui permet de mieux saisir la scène, voire l'épisode entier.


Crédit image Tim Maughans

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
fansubs - qualité - pirater - animes



Réactions

Publié par Mathieu P.

 

L'illustration de l'article est un extrait de la série animée *Death Note*. il s'agit d'une excellent exemple. J'en ai vu un épisode sur lequel a travaillé une équipe de fansubbers, avec un résultat en termes de qualité sans commune mesure avec l'offre commerciale : utilisation de polices différentes pour les différents personnages, adaptés à l'ambiance graphique, sous-titrage non seulement des dialogues, mais des inscriptions.

Ainsi, une lettre lue par un personnage était intégralement traduite, la traduction figurant entre les lignes de texte japonais, et convenablement orientée pour respecter la perspective du dessin.

Écrit le 23/02/2011 à 12:25

Répondre | Alerter

Publié par Katou

 

Le pire article que j'ai lu sur le sujet !
Aucune réflexion et une succession de faits sans valeurs.

Le syndrome de Robin de bois... Omettre l'illégalité, et se créer une image du problème vertueuse pour se justifier.

c'est marrant que l'article ne précise pas que funimation diffuse 1 heure après le japon, ce que aucun fansuber ne peut faire...

On parle de respect, mais n'est ce pas le pire des affronts pour une oeuvre que de la contrefaire ?
Voler les auteurs c'est le respecter pour vous ?

Comment c'est arguments, qui sont le coeur du problème ont pu être omis ?

Écrit le 10/03/2011 à 10:22

Répondre | Alerter

Publié par Karl

 

D'accord avec Katou : cet article est mauvais.

D'ailleurs, c'est n'importe quoi cette histoire de qualité, une majorité des fansubs font bien plus de fautes d'orthographe que n'importe quel éditeur professionnel. Et je ne parle même pas de la qualité de la traduction, souvent plus qu'approximative.

Les fansubbers fansubbent parce qu'il leur plaît de le faire (soit ça leur donne l'impression d'être important parce qu'on télécharge ce qu'ils font, soit ça les amuse, soit ils s'entendent bien avec leur groupe, toutes les raisons existent), et rarement parce que ce qu'ils font est meilleur que l'offre légale.

Écrit le 24/05/2011 à 20:15

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com