Lecture numérique > Usages > Actualité

Avis d'un éditeur : le lectorat qui consomme du livre numérique

Portrait d'un lecteur pas comme les autres ?

Le vendredi 25 janvier 2013 à 09:29:35 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

En se référant aux analyses proposées par Google Analytics, l'éditeur Random House a brossé le tableau d'un lecteur type de livres numériques. Il a suffi de croiser des données issues d'enquêtes réalisées auprès des clients, pour obtenir de quoi réaliser une infographie assez complète, estime la maison d'édition. 

 

Il en ressort assez clairement que le lecteur numérique est avant tout un grand lecteur, consommateur de papier comme d'ebook, et surtout soucieux d'accéder rapidement à ce qu'il souhaite lire. Attendu que plus d'un cinquième des Américains ont lu un livre numérique, il faut nuancer en précisant que la plupart de ce cinquième est composé de femmes, âgées de moins de 45 ans avec un diplôme universitaire. 

 

Les revenus familiaux dépassent les 100.000 $ annuels et les genres favoris sont mystère, suspens, polar-policier, fiction en général et romance. 

 

Les consommateurs de livres numériques sont également 2,5 fois plus susceptibles de posséder une tablette que ceux qui ne lisent pas en numérique. La prescription, pour ces lecteurs, se fait principalement en ligne, et par un bouche à oreille numérique : pour 56 % d'entre eux, le choix des livres se fait sur des conseils vus et lus sur les réseaux, contre 34 % pour la population américaine moyenne. (via Random House

 

 

Pour approfondir

photo Solym Clément

   

Journaliste ActuaLitté média et high-tech. tête pensante et roseau flexible

 

Mots clés :
portrait-robot - lectorat - livre numérique - édition



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Voyage au bout du livre #1 : L'éditeur, passeur professionnel

Voyage au bout d'une livre, c'est le titre de l'une des rubriques que je propose désormais sur la plateforme Les...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com