Lecture numérique > Usages > Actualité

Enfant et écrans : valoriser l'influence parentale

Il faut montrer qui tient la télécommande ?

Le mercredi 23 janvier 2013 à 13:34:06 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Alors que la télévision a été secondée, voire doublée par d'autres écrans dans les foyers, l'influence de ces dispositifs sur l'éducation et le développement du psychisme des bambins fait l'objet d'une étude suivie. Après un rapport consacré aux droits de l'enfant signé Dominique Baudis et Marie Derain, l'Académie des Sciences communique à son tour ses vues sur les écrans.

 

 

Why iPad (and tablets in general) will succeed

ticoneva, CC BY-NC 2.0

 

 

Parcourir un album dessiné, ou toucher du doigt l'écran d'un iPad, une expérience similaire ? La prestigieuse Académie des Sciences publie aujourd'hui son avis, et souligne dès sa première recommandation qu'« un métissage entre la culture traditionnelle du livre et la plus récente culture des écrans est possible, amplifiant les vertus de l'une et de l'autre ». Ainsi, l'Académie va dans le sens d'une complémentarité du livre papier et numérique, et ne s'inquiète pas d'un hypothétique remplacement.

 

À la seule condition, déjà soulignée dans le rapport de Baudis et Derain remis à Claude Bartolone, que les parents et les enseignants s'emparent du sujet, et guident les enfants dans leur apprentissage numérique : « Ce qui reste fondamental est une éducation proposée et encadrée par des êtres humains, parents, professeurs des écoles, etc. » 

 

Pour optimiser les effets de cette éducation numérique, l'Académie des Sciences propose une série de recommandations, formulées selon l'âge des enfants : avant 2 ans, la présence des écrans est ainsi perçue comme négative, car favorisant des prises de poids ou des retards de langage, les premiers mots étant couvert par les bruits de fond... Les écrans interactifs n'échappent pas aux restrictions, même si une utilisation, accompagnée et enrichie par la présence d'un tiers, participe au développement psychomoteur.

 

Une éducation progressive au numérique

 

L'Académie déconseille les utilisations prolongées, la console ou tablette personnelle pour les enfants de moins de 6 ans. Avant cet âge, l'enfant construit encore ses distinctions entre réel et virtuel, et pourrait perdre ses repères dans les jeux vidéo. Par ailleurs, l'Académie s'inquiète sur la publicité, qui rendrait les enfants « tyranniques » vis-à-vis des parents, tout en mobilisant du temps de cerveau précieux à cet âge.

 

L'adolescence, âge auquel l'utilisation des appareils numériques devient parfois un problème parmi d'autres, s'avère plus compliquée : dans le même temps, les parents et l'école doivent laisser les jeunes découvrir ce riche espace qu'est Internet, en comptant sur les compétences hypothético-déductives de leurs cerveaux. En somme, chercher sur Internet ne doit pas se résumer à parcourir la toile au hasard.

 

La maîtrise des contenus consultés par les enfants s'avère bien entendu indispensable avant l'adolescence, lorsque la consultation sur Internet s'effectue avec les parents. Le palier suivant consiste à relâcher la pression des logiciels de contrôle, sans se priver de parler avec les jeunes usagers de leurs découvertes sur le Web : « l'encouragement des pratiques créatrices » figure en tête des recommandations de l'Académie, pour optimiser l'exploitation des outils numériques, notamment dans une optique thérapeutique bien réelle.

 

Tout au long du rapport, les académiciens rappellent surtout ce commandement, quasi catégorique : « Parler reste important à tout âge ». Aux parents de se décoller des écrans...

 

Pour approfondir

photo Oury Antoine

   

Rédacteur en chef adjoint. Créateur du Juke-Books littéraire. Sensible aux questions sociales. A l'écoute sur http://www.coupdoreille.fr

 

Mots clés :
enfants et écrans - utilisation - protection des droits - éducation



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Les écrivains et leurs lecteurs

  Je viens de lire deux ouvrages très différents qui mettent cependant en scène tous les deux des écrivains et des [...]

Surfing, Jim Heimann

Présentation de l'éditeur : Apportez une touche d'adrénaline à votre quotidien. Avec le calendrier perpétuel [...]

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

pub

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com