Lecture numérique > Usages > Actualité

États-Unis : le troisième âge, grand lecteur, à l'heure du 2.0

Comment ?!

Par Antoine Oury,Le lundi 11 juin 2012 à 14:56:34 - 2 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Le site américain Grandparents.com a dévoilé les résultats d'une étude menée par Pew Internet et American Life Project : d'après ceux-ci, plus de la moitié (53 %) des adultes âgés de 65 ans et plus sont désormais connectés à Internet, soit une hausse de 13 % en un peu moins d'un an. C'est un marché prometteur qui se constitue pour les éditeurs de livres numériques.

 

Si le chiffre reste très inférieur à celui des adultes, toutes générations confondues (82 %), il est encourageant vis-à-vis de l'accès aux nouvelles technologies de la communication et de l'information. Dont les livres numériques font évidemment partie : les plus de 65 ans achètent plus de livres par mois que les 18-44 ans, ce qui promet de beaux jours pour les éditeurs numériques avec l'adoption progressive des supports.


 

Old and new

 

 

Peter Hildick-Smith, membre du Codex-Group, qui fournit des études de marché prévisionnelles aux éditeurs, explique l'importance de la nouvelle : « Internet permet aux personnes âgées dont la mobilité est réduite d'accéder plus facilement à l'achat de livres numériques et de livres papier. » Il nuance toutefois les perspectives : « N'oublions pas que les retraités ont moins de ressources à investir dans l'achat de livres. »

 

À part cette limitation financière qu'il partage avec les étudiants, le troisième âge devrait tout naturellement adopter la lecture numérique d'ici les prochaines années. « Les seniors qui lisent en numérique profitent bien sûr du réglage de la police, mais aussi de la possibilité de pouvoir emprunter des ebooks depuis chez eux » explique Kathryn Zickuhr, co-auteure de l'étude.

 

En France, seuls 24 % des lecteurs sur écran ont plus de 50 ans, contre 53 % âgés de moins de 35 ans, d'après le baromètre SOFIA/SNE/SGDL.

Sources : Digital Book World , Examiner.com

Pour approfondir



Réactions

Publié par Marion

 

Après avoir consulté le baromètre SOFIA/SNE/SGDL, je constate que le chiffre que vous avancez sur les 24% de plus de 50 ans qui lisent sur écran ne correspond à rien. En effet, le tableau précise bien que parmi les lecteurs de livres numériques, 24% sont des personnes de plus de 50 ans, et non que 24% des plus de 50 ans lisent des livres numériques. L'étude précise également que parmi tous les interrogés, seuls 5% sont des lecteurs de livres numériques. Les plus de 50 ans ne représentent donc que 24% des 5% d'adeptes d'eBooks, soit moins d'1,25%. Les fautes d'orthographe récurrentes dans vos articles pourraient encore passer, mais là, il s'agit de désinformation, encore une fois, vous avez voulu aller trop vite...

Écrit le 13/06/2012 à 12:00

Répondre | Alerter

Publié par Antoine Oury

 

Merci de votre vigilance, la formulation prêtait effectivement à confusion.
C'est rectifié.
bien à vous
AO

Écrit le 13/06/2012 à 15:49

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com