Lecture numérique > Usages > Actualité

L'auto-édition : un phénomène à la marge ?

Ou l'avenir de l'édition.

Le jeudi 07 novembre 2013 à 00:02:30 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Quand on voit son manuscrit plusieurs fois refusé par les éditeurs traditionnels, il est de plus en plus tentant de se tourner vers les plateformes d'auto-édition. Mais est-ce pour autant l'assurance du succès ? Pas vraiment si l'on prend en considération que votre ouvrage sera noyé parmi des livres de qualité très variable.

 

Cependant, devant la masse de manuscrits que les maisons d'éditions reçoivent, il y a forcément des ratés, des livres de grande qualité qu'il faudrait certainement publier. Pour ceux-là, l'auto-édition offre une ultime possibilité qui, finalement, a toujours existé. Nombreux sont en effet les auteurs aujourd'hui devenus classiques qui ont commencé à s'éditer à compte d'auteur.

 

A l'occasion des 24 heures que France Culture consacrait au livre lundi dernier, la réflexion était donc lancée sur la place réservée aujourd'hui à l'auto-édition et à son avenir. Avec notamment le succès du roman d'Agnès Martin-Lugand, Les gens heureux lisent et boivent du café, refusé d'abord par quatre maisons d'édition. Après son succès en auto-publication, Michel Lafon rachète l'œuvre pour la propulser en version papier et 75 000 exemplaires ont déjà été vendus.

 

 

 

Pour approfondir

photo De Sepausy Victor

   

Rédacteur en chef de ActuaLitté. Minutieux. Homme de lettres et de pages (de caractères)

 

Mots clés :
auto-publication - édition - traditionnelle - avenir



Réactions

Publié par Ternoise

 

Non, l'auto-édition, ce n'est pas le "quand on voit son manuscrit plusieurs fois refusé par les éditeurs traditionnels, il est de plus en plus tentant de se tourner vers les plateformes d'auto-édition."
Un auteur en auto-édition par conviction n'envoie pas ses livres aux éditeurs....
http://www.auto-edition.com existe depuis l'an 2000 et présente l'auto-édition par conviction et non par échec...

Écrit le 13/11/2013 à 17:42

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com