Lecture numérique > Usages > Actualité

Les 'J'aime' de Facebook brossent un portrait troublant de vérité

Devinez, devinez, devinez qui je suis...

Le mardi 12 mars 2013 à 09:18:58 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Voilà qui est fameux : hier, le réseau social annonçait l'arrivée de nouveaux outils pour mieux partager son humeur, sur des publications concernant du loisir. Et ce matin, une étude britannique confirme que le simple fait de cliquer ‘J'aime', permet de définir l'origine sociale, l'âge, la sexualité, voire l'orientation politique et le quotient intellectuel.

 

 

 

 

David Stillwell, de l'université de Cambridge, au Royaume-Uni et co-auteur de l'étude, démontre qu'en fonction d'algorithmes, qui identifient les clics-clics effectués au gré des pages, on en dit suffisamment sur soi pour fournir au réseau de quoi vendre de la publicité ciblée au maximum. 

 

L'étude a concerné 8000 utilisateurs de Facebook, outre-Atlantique, qui ont volontairement ‘Liké' des statuts, des publications et autres. Il est ainsi possible de déterminer qu'une personne est homosexuelle en fonction des partages musicaux ou des séries télé qu'elle a appréciées. 

 

Tout est pris en compte par l'algorithme : statuts des amis, pages de produits, sports, musiciens, sites de restaurants, mais également des livres, souligne l'étude. Or, c'est précisément l'un des outils qui permettent au réseau social de mieux déterminer qui est l'utilisateur.

 

En effet, le livre représente « l'un des signes les plus forts de l'identité des utilisateurs », qui partagent très facilement leurs lectures et leurs ouvrages favoris sur leur Timeline, assurait Facebook, en présentant les nouvelles fonctionnalités de partage. 

 

En fonction de ses algorithmes, les chercheurs ont obtenu des résultats de 95 % de réussite sur les origines de la personne, 93 % sur le sexe, 88 % sur l'orientation sexuelle et 82 % pour la religion? 73 % des fumeurs ont été démasqués et 60 % des personnes, dont les parents,sont divorcés. 

 

Enfin, les personnes avec un QI élevé vont apprécier la satire, ou le film To Kill a Mockingbird, adaptation du livre de Harper Lee ou encore le Parrain

Sources : Phys , cosmilog , science mag

Pour approfondir

photo Solym Clément

   

Journaliste ActuaLitté média et high-tech. tête pensante et roseau flexible

 

Mots clés :
réseau social - publicité contextuelle - profil - Facebook



Réactions

Publié par IV

 

Damn it ! Ils vont découvrir que je suis vegan avec tous les publications de libération animale que j'ai likées!

Écrit le 15/03/2013 à 10:16

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Les écrivains et leurs lecteurs

  Je viens de lire deux ouvrages très différents qui mettent cependant en scène tous les deux des écrivains et des [...]

Surfing, Jim Heimann

Présentation de l'éditeur : Apportez une touche d'adrénaline à votre quotidien. Avec le calendrier perpétuel [...]

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Livre numérique gratuit

pub

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com