Lecture numérique > Usages > Actualité

PayPal dicte ses conditions à Smashwords sur la vente d'ebooks

Pas de sexe, pas de choses choquantes, sinon, on coupe le service de paiement !

Par Clément Solym,Le lundi 27 février 2012 à 12:32:34 - 5 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Smashwords permet depuis plusieurs années aux auteurs indépendants et aux petites maisons d'édition, de commercialiser leurs oeuvres numériques au travers des plateformes plus importantes. Smashwords se charge de passer les accords et tout le monde est content. Mais voilà : un petit souci avec PayPal va mettre un peu de vinaigre dans toute cette belle sauce...

 

La plateforme d'auto-édition est en très forte croissance, à la mesure de ce que peut être le marché du livre numérique outre-Atlantique, finalement. Et au-delà des plateformes marchandes comme iBookstore ou Amazon où l'on peut retrouver les ebooks de Smashwords, il est aussi possible de les acheter en direct, via PayPal.

 

Sauf que dans un courrier adressé à l'ensemble des usagers et utilisateurs de Smashwords, le grand patron vient d'expliquer que PayPal allait mettre en place une politique plus drastique de contrôle sur les ventes.

 

En effet, à compter du 28 février, tous les ebooks à connotation érotique, ou contenant des allusions à de la bestialité, des viols ou des incestes, seront rejetés. 

 

Mark Coker, fondateur de Smashwords, explique ce cet ultimatum envoyé le 18 février dernier est une réelle contrainte pesante sur la société. « PayPal nous a donné quelques jours pour nous conformer à leurs exigences, et atteindre leur conformité, faute de quoi ils menacent de désactiver nos comptes PayPal. »

 

Si manifestement, d'autres détaillants se sont fait prendre à la gorge de cette manière, Coker n'évoque pas la concurrence. Du reste, il assure être de son côté en pleines discussions avec PayPal pour trouver un terrain d'entente plus convenable que cet ordre donné - surtout que ce nouveau durcissement des règles de la part de PayPal n'est qu'un jalon de plus dans une politique restrictive plus globale. 

 

Car évidemment, on s'aventure sur une piste assez glissante et plutôt délicate : si le service de micropaiement commence par contrôler une partie du contenu que l'on peut acheter par son biais, la limite n'existera bientôt plus. Et il devrait pouvoir revenir au lecteur de choisir en son âme et conscience ce qu'il achète, estime Smashwords. 

 

Or, des services de micropaiement, il en existe quelques-uns sur le net - mais la manière dont PayPal a été introduit dans la boucle des facturations réalisées par Smashwords en fait aujourd'hui un outil indispensable, car premier. Et Coker d'ajouter qu'il ne serait aujourd'hui plus possible de passer par un autre prestataire, quand bien même un autre prestataire pourrait se présenter. 

 

Sachant que l'érotisme est l'un des genres littéraires les plus vendus sur internet, particulièrement en matière de livres numériques, on se demande finalement qui aura le plus à perdre avec cette décision...

 

Sources : Teleread , The Digital Reader , TechCrunch

Pour approfondir



Réactions

Publié par Absurde et dangereux

 

Quelqu'un à Paypal n'assume pas ses fantasmes et se cache derrière le puritanisme pour ne plus être tenté? :)

Mais c'est vraiment dangereux comme tendance.
Imaginez recevoir un courrier vous annonçant que Visa ou Mastercard n'aimant pas ce que vous achetez, décident de vous protéger, pour votre propre bien évidemment, et d'en interdire la vente...ça ne vous paraît pas absurde remis dans un contexte normal?

Ou encore, tout le monde sait bien qu'interdire est le moyen le plus efficace de se débarrasser d'un problème: la prohibition a réglé le problème d'alccol aux US et il n'y a plus aucun problème de drogue...

Et aussi, Paypal se sentant responsable des achats du consommateur, si un consommateur achète une arme en payant avec Paypal et tue quelqu'un, il peut donc être sur le banc des accusé à la place du consommateur acheteur non responsable...

Je n'aime pas être infantilisée, et ça veut aussi dire que Paypal surveille nos achats. Il serait peut-être temps de trouver des concurrents afin de faire tomber le monopole de Paypal. C'est dramatique que Smashwords pense ne pas avoir d'autres possibilités.

Écrit le 27/02/2012 à 14:08

Répondre | Alerter

Publié par Nobody

 

Il est urgent de lancer une vaste campagne de boycott de cette fichue entreprise de puritains qui s'arrogent le droit de nous dicter le choix de nos lectures.

Écrit le 27/02/2012 à 19:45

Répondre | Alerter

Publié par Mutos

 

Et voilà, la censure repointe le bout de son nez

Et cette fois, même pas par un Etat au nom d'une idéologie, mais par une entreprise qui, du haut de son tas de fric, s'arroge le droit de dicter ce que les gens peuvent acheter ou pas.

Il y a une pétition quelque part ?

Écrit le 28/02/2012 à 05:31

Répondre | Alerter

Publié par TheSFreader

 

Une mise à jour a été postée par Mark Coker, sur ses discussions avec Paypal . Apparemment il arrive à avancer un peu...

http://www.smashwords.com/press/release/28

Écrit le 28/02/2012 à 08:54

Répondre | Alerter

Publié par tonycomicsgroupe

 

C'est un defi que je soutiens. Editeur de Ebook, ce nouveau support mérite une attention toute particulière pour notre jeunesse et pour l'avenir. Investir aujourd'hui dans un label de qualité est, est sera porteur.
De nombreux éditeurs, de producteurs, d'oeuvres classé X peuvent avoir ainsi un champ libre d'exploitation qui leur sera propre et sur un réseau de diffusion adapté.

Écrit le 28/02/2012 à 16:41

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Le Paris me des kids, Marcella & Pépée

Présentation de l'éditeur : La Tour Eiffel dans tous ses états comme vous ne l'avez jamais vue. Couleurs pop et [...]

Mon nom est Dieu, Pia Petersen

Présentation de l'éditeur : Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et [...]

La tête sous l'eau

Le corps, une fois dans l'eau et en profondeur, remonte toujours à la surface. Il est comme une bouée, un ballon : il [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com