Lecture numérique > Usages > Actualité

Presse américaine : le numérique reste étrangement marginal

Les U.S et coutumes ...

Par Julien Helmlinger,Le jeudi 09 août 2012 à 16:54:28 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

L'Audit Bureau of Circulations ( ABC ) a publié mardi les résultats chiffrés d'une étude sur les comportements d'achat des lecteurs à l'égard des deux formats de magazines : le traditionnel papier et son pendant digital. Etonnement, la part de l'édition numérique reste très dérisoire sur ce marché en dépit de son développement.

 

 

 

L'organisation à but non-lucratif a enquêté sur les tendances américaines et canadiennes, couvrant ainsi plus de 500 titres. Il ressort de ce premier audit sur le sujet, que les versions numérisées de magazines ont doublé leurs parts de marché part rapport à 2011 en Amérique du Nord. A contrario, les versions imprimées font face à une perte d'un dixième de leurs ventes en kiosques. Néanmoins les chiffres du numérique ne représentent toujours qu'une infime portion sur l'ensemble de l'activité de l'industrie américaine du magazine.

 

Pour le premier semestre 2012, sont ressorties les tendances suivantes. Du côté de la presse imprimée, dont les résultats restent stables en comparaison à ceux de l'an passé sur la même période, la baisse du total des ventes est estimée à 0,1 %. Par ailleurs le nombre d'abonnements témoigne d'une faible hausse des souscriptions payantes à hauteur de 1,1 %. Les estimations des ventes de magazines à l'unité ont en revanche chuté de 9,6 %.

 

Pour la réplique numérique dont les contenus rédactionnels et publicitaires restent sensiblement les même que pour la version papier, elle affiche une hausse de moins de 1 % de sa part de marché par rapport à l'année 2011. Ces éditions ne représentent au total qu'une part de 1,7 % sur l'ensemble des ventes du marché. L'enquête démontre cependant qu'un total de 5,4 millions d'éditions téléchargées a été atteint pour 258 titres, contre 2 millions de ventes digitales pour 232 magazines l'an passé.

 

La porte parole d'ABC, Susan Kantor, a rapporté à Paid Content : « Sur la dernière période, la réplique numérique n'a compté qu'une poignée de publications, donc nous estimons que la tendance n'en sera pas grandement affectée. »

 

 

 

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com