Lecture numérique > Usages > Actualité

Une semaine chez Numerama : revue de presse, volume 8

Sous la chaleur, la fraîcheur des infos !

Par Nicolas Gary,Le samedi 18 août 2012 à 12:00:31 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Internet connaît bien les pics de température, mais la chaleur n'a pas de prise sur l'information. Numerama poursuit sa course croisée d'informations, avec une revue de presse bien musclée, cette semaine encore. YouTube qui présume un peu trop, Julian Assange bloqué dans une ambassade, des sites pirates déclassés dans les résultats de recherche... Du beau, du bon, Dubonnet !    

 


Lundi : Google a annoncé que les sites régulièrement accusés de piratage par les ayants droit seront désormais déclassés des résultats de son moteur de recherche. C'est sans doute la première fois que la firme de Mountain View choisit explicitement de ne pas proposer aux internautes ce qu'ils recherchent, mais ce que d'autres préfèrent qu'ils trouvent. Une décision majeure donc, mais que Google ne s'appliquera pas à lui-même. La déconne a des limites.

 


Mardi : Malaise. À New York, un homme a été encerclé par les forces de police à proximité de Time Square, parce qu'il se promenait avec un couteau de cuisine dans les mains. Menaçant, résistant, l'homme a finalement été abattu d'une douzaine de balles de révolver, en place publique. Il y a vingt ans, la scène aurait fait une dépêche dans un quotidien. En 2012, elle est filmée par plusieurs dizaines de badauds qui ont tous le même réflexe de sortir leur téléphone portable pour enregistrer en vidéo l'opération policière, et la diffuser sur YouTube. Malaise.

 

 

 


Mercredi : Avec la lutte contre le piratage devenue totalement obsédante, on a tendance à oublier que les artistes sont avant tout des hommes et des femmes qui aiment créer et partager. Qui aiment se mettre autour du feu pour chanter ensemble et improviser des oeuvres. Un chanteur à succès le rappelle merveilleusement bien, en rendant hommage à ses fans musiciens. Gotye a réalisé un remix des nombreuses reprises de son incontournable titre Somebody that I used to know, qui avaient été publiées sur YouTube. Le résultat est tout simplement superbe.

 


Jeudi : Encore un problème avec la politique répressive de YouTube, qui préfère la présomption de culpabilité à la présomption d'innocence. Une blogueuse qui souhaite rester anonyme raconte que pour voir les vidéos qu'elle a créées être remises en ligne, elle est contrainte par la filiale de Google de livrer son identité à ceux qui ont déclaration abusivement une violation de droits d'auteur. YouTube peut ainsi être instrumentalisé pour identifier des internautes anonymes

 


Vendredi : impossible de ne pas le savoir, l'Équateur a accordé l'asile politique à Julian Assange. Mais puisque la Grande-Bretagne ne veut rien entendre et veut tout de même mettre la main sur le fondateur de Wikileaks, l'homme aux cheveux peroxydés reste enfermé dans le bureau qui lui sert de chambre. Il faudra qu'il réussisse à s'échapper sans se faire prendre par la police britannique. Numerama a échafaudé quelques scénarios de fuite de Julian Assange, tout à fait vraisemblable. Ou pas.

Pour approfondir



Réactions

Publié par A pleins tubes

 

l'histoire d'Assange me rappelle ce film avec Forrest Gump, bloqué dans un aéroport, parce que son pays vient de disparaître et que ses papiers ne lui permettent pas d'entrer aux Etats-Unis.
belle quoi que triste poilade, cette affaire.

Écrit le 18/08/2012 à 12:05

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com