Lecture numérique > Acteurs numériques > Actualité

Exit l'Android, Google fait ce qu'il lui Play

Et nous avec, visiblement

Par Antoine Oury,Le mercredi 07 mars 2012 à 09:35:03 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Il faudra vite faire le deuil du petit robot Android : Google vient de lancer sa nouvelle interface de divertissement en ligne, et ça s'appelle simplement le Google Play Store. Énorme magasin proposant des films, de la musique, des applications, des jeux et des ebooks, Google Play offre également un système de stockage cloud qui permet de profiter de ses achats sur n'importe quel équipement.


L'Android Market n'est plus, remplacé par une nouvelle boutique plus simple, plus épurée, basée sur un système de stockage cloud et, surtout, plus marquée par le sceau de Google : le Google Play Store se déclinera ainsi en Google Play Music, Google Play Books ou Google Play Movies selon les produits désirés. Les appareils Android et les applications vont être progressivement mis à jour.

 

Sorte d'énorme supermarché dans lequel les courses seraient légères comme une plume, le Google Play Store Met à la disposition de ses clients un espace cloud pour stocker leurs données, mais aussi pour reprendre la lecture d'un livre directement là où ils l'avaient arrêtée, en passant de leur tablette à leur smartphone, par exemple.

 

La page d'accueil de Google Play pour la France

 

« Le divertissement, c'est censé être amusant. Mais, en réalité, tout mettre en place peut relever de la gageure : transférer les fichiers entre les ordinateurs, les synchroniser à chaque fois sur les appareils, et surtout les câbles... beaucoup de câbles. Aujourd'hui, nous éliminons tous ces inconvénients avec Google Play » écrit Jamie Rosenberg, responsable du contenu numérique, sur le blog officiel de Google.

 

Google Play proposera « la plus large sélection de livres numériques » avec une offre s'élevant à 4 millions de titres. La lecture via l'application Google Play permet de lire hors-ligne, évidemment, mais offre également les fonctionnalités désormais de rigueur, comme le partage d'extraits sur les réseaux sociaux (Google + en tête). Par ailleurs, l'inscription à Google Play utilise le compte Google de l'utilisateur, qui centralise de plus en plus tous les services de la compagnie.

 

Pour accompagner ce lancement, Google a mis en place aux États-Unis une semaine complète de promotions, «7 Days to Play », avec des prix très bas sur une sélection de produits culturels, parmi lesquels les films préférés de l'équipe Google ou des ebooks à 25 cents. « Aux États-Unis, de la musique, des films, des ebooks et des applications sont disponibles sur Google Play. Au Canada et en Grande-Bretagne, il propose des films, des ebooks et des applications; en Australie, des livres et des applications et au Japon, des films et des applications. Partout ailleurs, Google Play sera le nouvel endroit où trouver des applications Android » explique encore Rosenberg dans son billet. 

 

Google ne cache pas sa volonté d'offrir le « contenu le plus diversifié possible » à tous les publics, ce qui laisse entendre que Google Play pourrait tenter de se faire une vraie place sur le marché du divertissement, et non simplement sur celui des applications. 

 

Sources : Booksearch , USA Today , Google Blog , Stuff

Pour approfondir

Mots clés :
Google Play - Android - cloud - ebooks



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

pub

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Pourquoi écrivez-vous, Martin Page ?

Martin Page est né en 1975. Il est l'auteur entre autres de Comment je suis devenu stupide, L'Apiculture selon Samuel [...]

Inhaler la vie

Un écrivain, lorsqu'il a besoin de souffler et de s'extirper de sa vie quotidienne, peut vivre à travers les yeux de [...]

Où l'on vous parle du Prix Relay des Voyageurs Lecteurs

A l'occasion de son édition 2015, Babelio est partenaire du Prix Relay des Voyageurs Lecteurs ! On vous propose de [...]

Sondage

Prêt en bibliothèque : plutôt numérique, ou plutôt papier ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2015 - actualitté.com