Canada : 130 000 livres distribués à des enfants de 0 à 10 ans

Victor De Sepausy - 23.06.2020

Ailleurs - livres Canada lecture - don livres enfants - Canada promotion lecture


La pandémie a fait fermer les librairies, certes, mais les établissements scolaires ont également renvoyé leurs élèves. La pandémie se poursuit durant l’été et force les écoles, les garderies et les bibliothèques à demeurer fermées dans une grande partie du pays. Pour y remédier, l’initiative Lisons Canada ! prend ses marques et se lance.

A young child reading / Un jeune enfant en train de lire
 

Groupe de défense de la lecture, Lisons Canada ! travaille avec les Banques alimentaires du pays. Leur projet est de remettre plus de 130.000 livres jeunesse aux enfants durant l’été. Et en complément, leur site internet propose des activités, ludiques et divertissantes, accessibles à tous. 

Le mouvement découle directement des conséquences sociétales de la pandémie : compenser la perte de compétences en lecture, une activité pratiquée largement en période estivale.

Or, en raison de la longue interruption causée par la pandémie de COVID-19, certains enseignants s’attendent cette année non pas à cette perte des acquis, mais bien à un recul très prononcé des habiletés des élèves. Les perturbations engendrées par la pandémie auront alors des conséquences sur tous les enfants.

« Nous avons lancé l’initiative Lisons Canada ! pour remédier à cette situation en offrant des livres et des activités de lecture aux familles ayant des enfants âgés de 0 à 10 ans, pour leur procurer de la joie, du réconfort et de l’enrichissement grâce au pouvoir des mots en ces temps difficiles », indique Ariel Siller, directrice générale de la Fondation pour l’alphabétisation des enfants canadiens.

Cette organisation coordonne le mouvement Lisons Canada !, et structure les activités. Ainsi, les enfants peuvent aller à la rencontre du cosmonaute Chris Hadfield, qui leur raconte les sciences et l’univers. Fascinant.



L’organisme fournit également quelques données sur l’enfance et la lecture au Canada. On prévoit en effet que les enfants de 5 ans auxquels un parent ou un tuteur légal a lu au moins une fois par jour auront entendu 290.000 mots de plus que les enfants qui n'a pas été exposé à la lecture. 

Même avant la pandémie, environ 25 % des enfants de 3e année n'avaient pas les compétences requises par leur niveau scolaire. Les experts craignent que les perturbations causées par la pandémie ne fassent qu'accentuer ce pourcentage.

Dans le plus récent classement mondial en lecture des élèves de 4e année du Programme international de recherche en lecture scolaire, le Canada obtient la 18e position. Si on compare à sa 12e position dans le classement précédent, cela constitue une chute importante s'inscrivant dans une tendance à la baisse à long terme. 


crédit photo : LAC-BAC, CC BY 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.