Comme un air de samba dans les rues de Bologne : le Brésil s'installe

Clément Solym - 22.03.2019

Ailleurs - samba brésil carnaval - Foire livre Bologne - vente droits jeunesse


La littérature jeunesse ne manque pas d’atours — elle compte parmi les plus dynamiques dans l’industrie du livre, et ce, quel que soit le territoire d’origine. C’est fort de cette passion que dix-huit éditeurs brésiliens se rendent à la Foire de Bologne, dès ce 1er avril. Avec la ferme intention de repartir aussi couronnés que l’an passé.

BRASIL EM FESTA, COPA DO MUNDO !! LET'S PARTY BRAZIL, WORLD CUP !!
ATK, CC BY 2.0
 

Foire professionnelle avant toute chose, la manifestation italienne accueille des éditeurs de partout dans le monde, pour des achats et cessions de droits à l’international. Or, en 2018, le Brésil avait fait de bonnes affaires, rappelle l’association des éditeurs. En effet, en ventes, durant la manifestation, ce sont près de 400 000 $ US qui ont été réalisés. 

Et cette année, les autorités s’attendent à pouvoir réitérer l’exploit, en plaçant la barre minimale à 350 000 $ US. Bien entendu, de nombreux accords devraient advenir avec les éditeurs italiens — lesquels savent aussi exporter leur production. Sur l’année 2018, les ventes de droits étrangers avaient augmenté de 8 % au global, et tout particulièrement sur la tranche jeunesse

« La présence du Brésil dans les événements mondiaux a généré des résultats sans cesse en progression, renforçant le contenu éditorial national », indique Fernanda Dantas, International Affairs Manager à la Chambre du Livre du Brésil, et responsable des éditeurs. 

Et d’ajouter : « La Foire du livre pour enfants de Bologne constitue un moment particulièrement intéressant pour le secteur du livre jeunesse, et offre une belle opportunité pour faire des affaires avec des professionnels de différents pays. »

Or, les maisons commencent à se débrouiller plutôt très bien : que ce soit à l’occasion de Francfort en fin d’année passée ou de la foire de Guadalajara à Mexico, les éditeurs brésiliens ont enregistré plus de 1,15 million $ de cessions de droits. 

En invitant qui plus est de jeunes structures, le pays accorde également une réelle confiance, comme c’est le cas pour Diego de Oxóssi. Fondateur en mars 2018 d’Arole Culturale, maison jeunesse, il présentera notamment son best-seller : O Livro dos Orixás para Crianças. Une collection dont le premier exemplaire, sorti en décembre 2018, est déjà parti à plus de 2000 exemplaires ! 


via The New Publishing Standard


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.