Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Faire sa rentrée des classes à Poudlard, le rêve ?

Victor De Sepausy - 06.09.2017

Ailleurs - Pottermore Poudlard école - école sorcier Potter - rentrée classe Poudlard


L’heure a sonné de la rentrée des classes – d’ailleurs, faudrait voir à pas être en retard : pour les fans d’Harry Potter, la plateforme Pottermore a d’ailleurs décidé d’offrir un petit cadeau. Une visite en long, large et carré de l’école des sorciers est désormais proposée sur le site internet. Et cela coïncide avec le premier jour d’école d’Albus, le fils d’Harry, qui a commencé le 1er septembre 2017...

 

 

 

20 années de magie et d’amour, de bièraubeurre, de baguette et de vif d’or, et personne ne s’en lasse. Surtout pas les différents éditeurs et les concepteurs de produits dérivés. De temps à autre, il est bon de revenir aux fans, aux vrais, en leur proposant une petite expérience internautique. Ici, c’est un voyage directement au cœur de Poudlard, aka Hogwarts en version anglaise, qui est proposée.

 

 

 

Alors que faire ? Simple : cliquer sur le lien contenu dans le tweet, se laisser embarquer dans le monde merveilleux d’Harry Potter et découvrir l’école de sorcellerie où tous les enfants auraient voulu apprendre la magie. Le site fonctionne également sur mobile, pour s’assurer de conquérir un maximum de public. 

 

Évidemment, il faudra s’identifier et donc avoir un compte pour profiter de ce petit moment de visite guidée.

 



 

Il n’y a pas que l’école qui soit accessible : on retrouve les environs de l’établissement, et bien d’autres choses encore. « Nous avons vu de nombreuses interprétations de Poudlard – des œuvres d’art dans les illustrations des livres et au fil des huit films de la Warner Bros », indique Henriette Stuart-Reckling, responsable numérique chez Pottermore. 
 

Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires


Le site permet donc de visiter les trois principaux espaces : l’extérieur du château, la Forêt interdite (y compris la cabane de Hagrid) et le terrain de Quidditch. Oh, non, vous ne pourrez pas visiter les salles de classe... Dommage, hein. L’an prochain, peut-être ?



Les histoires sans fin