Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Hillary Clinton, héroïne d'album jeunesse ?

Fred Ricou - 09.11.2015

Ailleurs - état-unis - françois durpaire - Hillary Clinton


Dans un an, quasiment jour pour jour, nous connaitrons le nom du nouveau président des États-Unis. Le mardi 8 novembre auront lieu les élections américaines, Barack Obama laissera son poste au 45e President of the United States of America deux mois plus tard.

Le choix d'un candidat est également une affaire éditoriale et la branche "jeunesse" n'y échappe pas.

Aux États-Unis, quand on pense “élections” le concept de famille, aux sens le plus large, prend ici tout son sens.

 

En janvier 2016, sortira Hillary (Éd. Schwartz & Wade) un album qui explique la vie d'Hillary Clinton, c'est le deuxième album jeunesse sur l'actuelle secrétaire d'État des États-Unis, ex-première dame. Hillary est écrit par Jonah Winter, auteur que l'on connaît en France pour différents albums, tous inspiré de personnes réelles comme Frida Khalo, Diego Rivera, Mohamed Ali et Gertrude Stein. Déjà, en 2008, était paru Hillary Rodham Clinton : Dreams Taking Flight aux éditions Simon & Shuster.

 



En 2012, Barack Obama : Son of Promise, Child of Hope (pour les 5-8 ans) était également paru chez le même éditeur.

 


Si ce genre de parution éditoriale peut surprendre, François Durpaire, quant à lui, ne l'est en rien. Historien et universitaire spécialisé dans les États-Unis, nous lui avons posé quelques questions.

 

Comment est-ce que vous analysez cette volonté d'associer la politique américaine et les élections à la littérature jeunesse ?
Barack Obama a lancé une mode reprise aujourd'hui par Hillary Clinton. Il avait un objectif : atteindre un public plus vaste que celui visé habituellement par les politiques (les votants). Mais par les enfants, il y a cette possibilité d'atteindre les parents, qui eux votent ! Si l'on veut avoir une lecture moins cynique, on peut dire qu'il y a une vraie ambition pédagogique qui s'inscrit dans une vraie tradition américaine.

 

Est-ce que vous pensez que cela sert réellement à quelque chose à part de faire une sorte de prosélytisme ?
Cela peut avoir un impact certain, c'est en tout cas inscrit dans l'histoire du pays. Depuis John Dewey*, on considère qu'un enfant est déjà un citoyen à même de comprendre et d'agir dans la cité (alors que l'École française issue de Durkheim ne fait que préparer le futur citoyen... Dans cette perspective, le musée, ou la littérature jeunesse sont de vraies armes de construction civique.

 

Est-ce que les jeunes Américains sont plus impliqués dans la politique que les jeunes Français d'après vous ?
Cela fluctue en fonction des époques. L'élection de Obama en 2008 a été un vrai moment de mobilisation civique des plus jeunes, notamment dans la campagne primaire. On attend toujours cela en France. Sans doute parce qu'aucun politique ne parvient à s'adresser à cette génération.

 

 

Pourquoi est-ce que ce genre de livre ne pourrait pas voir le jour en France alors qu'aux États-Unis cela semble faire partie du patrimoine ?
Pour les raisons que j'ai énoncées plus haut, une vraie différence de rapport entre la cité et ses plus jeunes citoyens. Cependant, on aurait tort de considérer ces oppositions comme figées dans le marbre. On dit souvent que les évolutions américaines ne font que précéder ce qui se passe en Europe et plus précisément en France : regardez les primaires !

 

Si l'on en croit François Durpaire, il serait donc possible que dans une dizaine d'année, en France, des albums retraçant l'ineffable vie de Jean Sarkozy, de Najat Vallaud-Belkacem ou encore de Marion Maréchal-Le Pen (Brrrrr… oui, je sais, moi aussi ça me fait peur, rien que de l'écrire…) illustré par François Roca ou Rebecca Dautremer voient le jour… Serait-ce une autre façon d'intéresser les jeunes lecteurs à la politique ?

 

*Né le 20 octobre 1859 à Burlington dans le Vermont et décédé le 1er juin 1952 à New York, John Dewey est un psychologue et philosophe américain majeur du courant pragmatiste. Il a également beaucoup écrit dans le domaine de la pédagogie où il est aussi une référence en matière d'éducation nouvelle. (Wikipédia)

 

(Photo François Durpaire - France Télévisions)



Les histoires sans fin