Incident à la Maison Blanche pendant la lecture de Max et les Maximonstres

Fred Ricou - 07.04.2015

Ailleurs - abeille - max et les maximonstres - maurice sendak


Devenue une tradition à la Maison-Blanche, la chasse aux œufs de Pâques commence chaque année par la lecture de l'album Max et les Maximonstre (Where the Wild Things Are) de Maurice Sendak.

 

Après un discours à l'association des Bibliothèques américaines en 2007, Barack Obama avant son élection à la magistrature suprême de son pays, avait avoué qu'il s'agissait de son livre préféré. D'ailleurs, avait-il rajouté, « ma femme pense encore que je suis Max. »

 

 

Hier, lundi 6 avril, alors que la lecture a déjà commencée, un incident vient interrompre le first conteur. Plusieurs enfants se mettent à hurler, Obama lève les yeux et rassurant « Ce n'est qu'une abeille ! […] Les abeilles sont gentilles, elles ne vont pas se poser sur vous », les enfants continuent de crier, Obama s'amuse de la situation et continue à tourner les pages de l'album. Immédiatement, ferme, mais cool, le Président américain se met à crier à la jeune assemblée apeurée «  Attendez ! Attendez ! Vous êtes des bêtes sauvages ! On ne doit pas avoir peur des abeilles quand on est une bête sauvage ! » là dessus, les enfants se calment et Obama reprend sa lecture comme si rien ne s'était passé…

 

Voir une abeille à la Maison-Blanche n'est pas surprenant, en effet la pelouse sud dispose de ses propres ruches dont le miel est utilisé en cuisine et dans ses bières.

 

En 2009, tout s'était bien déroulé, voici la lecture complète du texte :

 



Les histoires sans fin

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.