Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

JK Rowling dit tout sur les Dursley !

Fred Ricou - 24.06.2015

Ailleurs - Harry Potter - Dursley - JK Rowling


Alors que tout le monde attend les premières images de la prochaine trilogie dérivée de l'univers de Harry Potter, Les animaux fantastiques, J.K Rowling fait quelques révélations  dans Pottermore.com à l'occasion des 35 ans de Dudley.

 

C'est donc l'une des nombreuses questions que s'est posé 95% des fans de la série (les autres n'ont déciment aucune empathie…) à laquelle l'auteur répond : Mais pourquoi les Dursley sont-ils aussi méchant avec Harry Potter ?

 

 

S'en tenir à un simple « Parce que » ne serait pas très intéressant. En revanche JK Rowling le raconte très bien. 

Pétunia, la tante de Harry, la sœur de Lily, est tombée amoureuse de Vernon Dursley. A contrario de sa sœur, il est terriblement « normal » et « matérialiste » et c'est justement cela dont Pétunia à besoin, elle l'épouse,  cependant elle n'est pas rassurée : « Vernon était même susceptible de mépriser les gens qui portaient des chaussures marron avec un costume noir; alors que ferait-il d'une jeune femme qui a passé la plupart de son temps à porter de longues robes et à lancer des sorts, Pétunia pouvait à peine supporter l'idée. » explique Rowling.

 

Alors, Pétunia se lance, elle lui avoue tout : sa sœur, Poudlard, la magie… Vernon est extrêmement en colère, mais pardonne Pétunia par amour.

À la première rencontre entre Vernon, Lily et James Potter, cela ne se passe pas très bien, même si le futur mari de Pétunia essaye de discuter « normalement » avec James en lui demandant quelle est sa voiture, James lui parle tout naturellement de son « balai de course ».

 

James Potter se moque de Vernon et quand celui-ci se lance dans une diatribe « anti-sorciers » et dit qu'ils « doivent vivre avec l'allocation de chômage », James Potter explique qu'il n'a aucun problème de ce côté et que l'héritage de ses parents, tout en pièce d'or, à la banque Gringotts, l'a préservé, Vernon se demande s'il ne se fiche pas de sa figure…

La soirée se termine au plus mal, Lily est en pleurs, et James assure qu'il fera mieux une prochaine fois.

 

Pétunia ne demandera pas sa sœur en demoiselle d'honneur et Vernon ne parlera pas une seule fois à James pendant la réception. Il décrira James, à ses amis, comme « une sorte de magicien amateur ».

Le couple se fréquente peu et quand il se fréquente, les Dursley ne comprennent rien à rien aux discussions du « couple » Potter. Les Dursley n'assisteront d'ailleurs pas au mariage de James et Lily. La dernière lettre que recevra Pétunia, sera le faire-part de naissance de Harry qui d'ailleurs ne sera jamais lu et partira directement à la poubelle.

 

On image aisément que Pétunia ne pourra pas faire autre chose que d'accueillir le petit orphelin mais en grandissant, celui rappellera étrangement James Potter à Vernon Dursley. Ceci expliquant alors, cela…



Les histoires sans fin