Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

La joie de lire, 30 ans d'édition jeunesse, dans une exposition

Victor De Sepausy - 22.06.2017

Ailleurs - éditions joie lire - Suisse éditeur jeunesse - anniversaire Joie Lire


L’histoire de La Joie de lire remonte à 1937, lorsque Paul Robert fonde à Genève la librairie du même nom. L’idée est pionnière et La Joie de lire devient l’une des premières librairies jeunesse d’Europe. Francine Bouchet en prend la direction dès 1981 et met sur pied plusieurs activités, dont les mercredis de lecture et le Prix Enfantaisie qu’elle lance en 1987. Elle fonde la même année les éditions La Joie de lire, s’inscrivant ainsi dans la longue tradition suisse d’éditeurs-libraires engagés.



Dans les bureaux de La Joie de lire - ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Pour fêter ses 30 ans, la maison d’édition suisse La Joie de Lire, met en place une exposition afin de mettre en évidence l’éclectisme d’un catalogue jeunesse riche de plus de 650 titres destinés à tous les âges.

L’exposition est une invitation à parcourir les différentes collections qui constituent le catalogue et marquent sa singularité. Imagiers pour les tout‐petits, livres-promenades, livres photos, albums illustrés, romans, bandes dessinées, tous les genres sont ici représentés dans une belle intelligence de forme et de contenu.
 

Une centaine d’originaux ici rassemblés, explore la multiplicité des pratiques artistiques : dessin, gouache, aquarelle, gravure, carte à gratter mais aussi collage, photographie, art numérique… et nous convie au plus près des gestes et des intentions de l’artiste‐illustrateur.
 

Proposée à la médiathèque Françoise-Sagan à Paris cet hiver 2017 l’exposition peut se moduler selon les besoins de chacun pour être accueillie dans de nouveaux lieux en 2018.
 

Jeunesse : “Il est difficile dans ce métier de ne pas hurler avec les loups”


L’exposition comprend une centaine de cadres (originaux et reproductions). Le métrage idéal pour la totalité est de 20 mètres linéaire mais il peut être réduit. Plusieurs vitrines sont également nécessaire pour les mise en scène.

L’exposition sera partiellement itinérante et peut être louée. (via CRL midi pyrénées)




Les histoires sans fin