La littérature jeunesse prête à faire le tour du monde

Nicolas Gary - 18.06.2018

Ailleurs - revue littérature jeunesse - éditeurs jeunesse mutualisation - Belgique Québec partenariat


La revue Et je dirais même plus vient de sortir son second exemplaire, fraîchement imprimé. Fruit d’une collaboration belgo-québécoise, elle réunit des maisons d’édition jeunesse, décidées à faire savoir que leur savoir-faire peut dépasser les frontières. 


Et je dirais même plus !
Michel Demeulenaere (Editions Mijade - Belgique), Mélanie Roland (Alice jeunesse - Belgique), Simon de Jocas (Les 400 coups - Québec)


 

Avec près de 25.000 exemplaires du premier numéro, le deuxième volume a musclé sa distribution : 27.800 numéros répartis dans les bibliothèques, librairies de France, Belgique et Suisse. L’ensemble étant rendu possible par un niveau rare de partages d’informations entre les partenaires. 

 

Michel Demeulenaere, architecte de l’opération se réjouit de ce que 1500 destinataires de plus ont été touchés pour la librairie en France et quelques 600 bibliothèques pour la Belgique. « En tout, nous avons recensé près de 5000 bibliothèques françaises à qui faire parvenir notre revue », indique-t-il.

 

Une approche satisfaisante, puisqu’il s’agit d’un seuil optimal atteint : « C’est aussi une question d’équilibre entre les petits établissements qui n’ouvrent qu’une ou deux journées par semaine, celles qui accueillent des publics toute la semaine. » 

 

Cinq éditeurs jeunesse lancent leur revue,
“Je dirais même plus”
 
 

Mélanie Roland, directrice de Alice Jeunesse relève : « Ce qui plaît le plus, c’est que notre revue n’est pas une simple compilation de nos différents programmes. Elle va au-delà catalogue d’éditeur. Et puis, ce principe de mutualisation nous permet de disposer d’informations qui poussent les négociations plus loin avec les distributeurs. Justement parce que nous partageons des infos entre nous, assez poussées. »
 

Pour Simon de Jocas, des éditions Les 400 coups, « ce sont les amitiés et la complémentarité qui nous importent, pas une action commerciale ».

 

Les prochaines étapes passeront possiblement par un travail sur le fichier numérique — aujourd’hui seulement disponible en PDF. Mais pourquoi pas de l’EPUB ? envisage Michel Demeulenaere. Et puis, enrichir quelque peu les publications, pourquoi pas avec des contenus numériques – vidéos d’entretiens avec les auteurs, et d’autres à imaginer.

 

Aux côtés de Mijade, Alice et 400 coups, on retrouve Ker Editions et Éditions NordSud : les cinq maisons restent solidaires et poursuivent leur aventure éditoriale. « Nous sommes unis autour d’un projet qui se déroulera sur une année. Pour le moment, nous devons nous pencher sur les librairies françaises à l’étranger, et affiner le fichier sur lequel nous nous appuyons, pour mieux diffuser », conclut Michel Demeulenaere.


Le nouveau numéro sera prochainement disponible sur le site officiel, à télécharger sans retenue...
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.