La littérature jeunesse, une manne pour l'édition internationale

Nicolas Gary - 01.04.2019

Ailleurs - Foire livre Bologne - édition jeunesse - marché livre jeunesse


Le secteur jeunesse se confirme comme central dans l’industrie du livre. Alors que s’ouvre la Foire du livre de Bologne, rendez-vous incontournable des professionnels à l’international, les premières données sur l’édition italienne montrent tout l’engouement et l’activité.

Foire de littérature jeunesse Bologne 2012
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 
En termes de chiffre d’affaires, l’édition jeunesse est le deuxième segment, après la fiction, de l’industrie, et le premier pour ce qui est de la vente de droits. En effet, 39 % des cessions italiennes globales proviennent de ce segment éditorial. 

Avec un poids de 235,8 millions € pour 2018 — excluant les ventes réalisées sur Amazon — le marché accuse cependant une légère contraction : - 1 % en regard de l’année 2017. En cause, les nouveaux médias qui capteraient l’attention. 
 

Lire, un peu, beaucoup et autrement


Pourtant, les 0-14 ans lisent bien plus que la moyenne nationale : suivant les données communiquées à l’ouverture de la Fiera internazionale del Libro per Ragazzi di Bologna, le bureau des études de l’Associazione Italiana Editori fait état de plusieurs données.

En effet, 82 % des jeunes dans cette tranche d’âge lisent, contre 60 % de la population italienne globale. Au cours de l’année 2018, les données montrent que les 10-14 ans sont encore 88 % à avoir lu un livre qui ne soit pas scolaire au cours des 12 derniers mois. 
 
L’ebook n’intervient pour sa part qu’à compter de la tranche 4-6 ans — tout en ne représentant que 1 % de cet âge. Chez les 7-9 ans, ils sont 10 % et 25 % chez les 10-14 ans. 

En revanche, on peut noter que les applications pédagogiques ou éducatives font recette : 22 % des 4-6 ans y ont eu recours durant l’année passée. Ils sont ensuite 21 % chez les 7-9 ans et les 10-14 ans. 
 

Smartphone, tablette et ordinateurs


« L’attention internationale pour le travail des étireurs italiens est plus importante d’année en année, et la manifestation de Bologne est le lieu privilégié pour que naissent et se développent de nouvelles opportunités de rencontres », souligne la directrice du groupe jeunesse de l’AIE, Beatrice Fini. 

Quant à l’incidence du smartphone dans la vie des jeunes, on constate clairement qu’elle démarre fort à partir de 4 ans. En effet, les 4-6 ans sont 62 % à s’en servir, mais 15 % seulement sans le contrôle d’un adulte. On passe en revanche à 91 % d’utilisateurs chez les 10-14 ans, et 79 % sans contrôle parental. 

Sans trop d’étonnement, la tablette est plus utilisée, sur cette tranche d’âge, avec un contrôle des parents moindre encore, jusqu’à l’ordinateur, qui reste l’outil technologique le plus prisé, avec 73 % d’utilisateurs sans papa ni maman derrière. 
 
Le marché italien du livre jeunesse compte sur 184 maisons d’édition actives et 753 librairies spécialisées ou chaînes avec un assortiment significativement porté sur la jeunesse. 

Entre 2012 et 2018, la production a augmenté significativement, passant de 5402 ouvrages à 7521, alors que le nombre d’exemplaires imprimés, lui, est en diminution, passé de 33,02 millions à 26,85 millions. On apprend également qu’en moyenne, 29,18 € ont été dépensés en littérature pour les enfants sur l’année 2018.

Quant aux auteurs, ils sont 365 à écrire pour la jeunesse principalement et 314 illustrateurs à faire de même.

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.