Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le Arte Journal Junior fête son premier anniversaire. Pourquoi est-il le seul ?

Fred Ricou - 03.02.2015

Ailleurs - journal - télévision - radio


Ce n'est pas trop un sujet littérature jeunesse, il est vrai, mais cela nous semblait intéressant d'en parler. Entre les faits tragiques qui ont secoué la France il y a presque un mois, les commémorations autour des ex-camps de concentration et les élections en Grèce, l'actualité est extrêmement riche en évènements et ceux-ci peuvent susciter des interrogations chez les plus jeunes. Peut-être se retrouvent-ils face à eux même avec l'impossibilité d'en parler en famille ou en cours ?

 

Les jeunes, préados ou ados, sont des dévoreurs d'images et de son. Que cela soit dans les médias classiques, télévision et radio, ou plus récent sur leurs ordinateurs ou encore leurs smartphones et leur tablette, ils ne loupent pas grand-chose et même parfois le pire…

 

Maintenant, comment s'informent-ils ? Au lendemain des attentats, on a pu se rendre compte de l'importance des réseaux sociaux dans la connaissance de l'actualité immédiate. Et ce n'est pas pour rien que quelques heures après le drame, les fameuses théories du complot ont commencé à y circuler comme une trainée de poudre.

 

Relayée par le journal Libération, Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Éducation nationale s'interrogeait, lors d'une table ronde au collège Jean Moulin de Pontault-Combault (Seine-et-Marne),  le 23 janvier dernier sur « «Est-ce qu'il ne faudrait pas un journal télévisé d'actualité pour les enfants ?» «Il faut se rendre compte de ce que les enfants retiennent en voyant les médias. L'imaginaire d'un enfant n'est pas suffisamment structuré (...) ça fait un magma d'information »

 

Comme le fait intelligemment remarquer Nadia Daam de Slate.fr « La question n'a pas eu l'écho mérité ni auprès des collègues ministres de  Najat Vallaud-Belkacem, ni auprès de responsables de France Télévisions, ni du CSA ou de n'importe qui ayant les moyens d'exaucer le voeu de la ministre. » du moins pour le moment, mais il serait intéressant de s'y pencher rapidement…

 

Heureusement, et peut-être que la ministre pensait uniquement à France Télévisions, depuis un an existe sur la chaine franco-allemande le Arte Journal Junior tous les dimanches à 9h05. Il est le seul JT à destination des 8-12 ans. Habituellement en quatorze minutes, l'occasion de cet anniversaire donnera au dimanche 22 février une édition longue de trente-cinq minutes « avec des reportages emblématiques de cette première année d'existence. ».

 

 

Marco Nassivera, le directeur de l'information d'Arte explique « Sur le fond, un journal pour les enfants n'est pas radicalement différent d'un journal pour les adultes puisqu'il s'agit de raconter et d'expliquer la marche du monde. Mais cela nous force à retourner aux fondamentaux du journalisme : expliquer clairement des choses complexes. Les sujets sont donc courts, rythmés et ils font appel à des animations graphiques et des mots simples pour garder l'attention des enfants ».

 

On espère grandement que cet anniversaire donne des idées aux autres chaines de télévision, et si par hasard, il pouvait y avoir un ou des magazines télé et radio consacrés à la littérature jeunesse et ado, ce ne serait pas de refus…

 



Les histoires sans fin