medias

Le SLPJ … Un peu chère l'aventure !

Fanny Robin - 24.09.2012

Ailleurs


Pour sa 28ème édition, le SLPJ de Seine Saint Denis mise sur l'aventure avec un grand A. Du roman au manga, du papier au numérique, du livre au film d'animation, le thème de cette année, Grandir … quelle aventure !, sera exploité sous toutes les coutures.
 
Et pourtant, quand l'on parle “aventure”, me viens en tête celle de l'auteur (comprenez illustrateur et autre gribouilleur du livre). Car écrire, illustrer, faire naître un livre c'est bel et bien une grande aventure voire même une épopée.
 
Le SLPJ est un carrefour. Un carrefour d'artistes, d'univers, de genre et de professionnels, c'est un rendez-vous quasi incontournable où les artistes se rendent pour entre autres, faire des rencontres et exposer leur travail aux yeux des professionnels.
 
 
Mince le MICE !
 
Dans toute bon schéma narratif, il faut un rebondissement ou un événement qui met en difficulté les protagonistes. Cette année, l'élément perturbateur s'appelle le MICE. Et oui, le SLPJ innove en proposant le Marché interprofessionnel et international de la création pour enfants : conférences, débats, rencontres entre professionnels. En somme, une bien belle idée cependant pour les chers artistes qui souhaitent s'y rendre pour montrer leur travail, ils devront s'acquitter de la ridicule somme de 300 € HT. Ok ok pour cette somme, ils auront la Wonderbox : Organisation de 2 journées de rendez-vous personnalisés : mercredi 28 et jeudi 29 novembre, Accès à une journée de conférences et de débats : vendredi 30 novembre, Accès au MÏCE de l'image : samedi 1er décembre, Accès au MICE numérique : lundi 3 décembre.
 
Alors moi j'ai pris ma calculette, et j'ai été sur le site de la SNCF, et minimum j'en ai pour 350 € train + hôtel (trajet Nantes [gt] Paris) pour 6 jours dans la capitale mais je suis à l'autre bout de Paris, à ça tu rajoutes les frais du MICE, les frais de bouffe, de transports … Je ne donne pas de chiffres, vous êtes assez grands pour le faire sans moi.
 
Bref ...plus de ½ SMIC pour aller sur un salon, en voilà une belle aventure, non ?!
 
Fanny Robin
Auteur et Chroniqueuse LHSF


Les histoires sans fin