Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Les députés canadiens en colère, car Hiboux

Laurène Bertelle - 03.05.2017

Ailleurs - sénat canada - les sages hiboux - wise owls


Au Canada, la sortie d'un livre pour enfants par le Sénat fait polémique. La brochure y présente les sénateurs sous la forme de "sages hiboux", une comparaison qui fait rire les internautes et grincer des dents les députés de la Chambre des Communes.
 



 

Les Sages hiboux (Wise Owls en anglais) est un livre d’une vingtaine de pages, commandé par le Sénat du Canada, dont le but est d’expliquer aux plus petits les origines de l’institution. L’intention semble bonne, et pourtant le contenu a déclenché un tollé sur les réseaux sociaux et parmi les différents membres du Parlement.
 

L’histoire, qui met en scène différents animaux pour représenter les corps politiques du Canada, explique en effet que « les animaux de la forêt du Canada » ont tout d’abord constitué un premier Conseil des animaux pour gérer leurs affaires : la Chambre des communes. 

 

Cependant, les membres de cette chambre (des renards, écureuils, ou encore loups) n’arrivaient pas à s’entendre : « Certains animaux pensaient parfois seulement à ce qui était bien pour leur espèce, sans penser à ce qui était bien pour les autres ». Pour pallier ce problème, les animaux créent un deuxième conseil dont les membres sont de sages hiboux : le Sénat.
 

Les élus et les internautes en colère
 

Dès lors, la comparaison et l’image donnée à la fois de la Chambre des Communes et du Sénat choque. « Je trouve que le message que le Sénat tente de passer est totalement déplacé. On dit que le Sénat est là pour pallier l’incompétence des élus, et c’est totalement faux » explique Louis Aucoin, spécialiste des communications chez Tesla RP, pour le Journal de Montréal.
 

Les députés parlementaires se sentent lésés, et ils ne sont pas les seuls : le livre, qui aura coûté plus de 6000 dollars aux contribuables, fait également polémique sur les réseaux sociaux. Les internautes y dénoncent l’hypocrisie du Sénat, qui se positionne en « sage » alors même qu’il est plongé dans plusieurs affaires.

Le sénateur Don Meredith notamment, est actuellement accusé d’avoir abusé de sa position pour entretenir une relation avec une mineure. Le comité du Sénat a demandé son expulsion, ce qui serait une première dans l’Histoire du pays.
 

Au Canada, un enfant sur deux ne sait pas quoi lire et pourtant il aime ça


La sénatrice Mobina Jaffer, qui expliquait à CBCnews que Les Sages Hiboux était l’un des différents supports réalisés pour les enfants afin de répondre aux questions qu’ils se posent sur l’institution, réaffirme la pertinence du projet, mais avoue qu’il devra sûrement être révisé.



Les histoires sans fin