Les menus Happy Meal de McDonald's, objet d'une plainte au Québec

Nicolas Gary - 09.11.2018

Ailleurs - McDonald jouets menus - Happy Meal menus - Joyeux Festins publicité


La publicité à destination des enfants est interdite par la loi québécoise, mais McDonald’s aurait trouvé un moyen de la contourner. C’est en substance ce que dénonce un class action que des parents tentent de monter. Entendus par le juge cette semaine, ils demandent la fin de ces pratiques.

 


 

 

Les menus Happy Meal, connus au Quévec sous le nom de Joyeux festins, organiseraient-ils une promotion déguisée ? Du fait qu’un jouet est proposé pour l’achat de ces repas à destination des enfants, les plaignants considèrent qu’ils constituent une publicité à peine masquée. Le jouet devenant un objet d’attraction, les enfants sont plus attirés vers la chaîne de restauration rapide.

 

La plainte demande ainsi des dommages-intérêts pour les clients qui ont acheté ces menus à leur progéniture, et que cesse l’association de jouets avec les menus. Antonio Bramante, porte-parole des plaignants assure que l’on « n’aurait jamais dépensé des centaines de dollars pour des Joyeux festins ou des jouets, si McDonald’s n’avait pas fait de publicité illégale ciblant ses enfants ». 

 

Auprès du juge Pierre-C Gagnon, la société américaine défend son bout de gras, et souligne qu’il n’est pas illégal de faire la publicité des menus en soi. Montrer un jouet sur un présentoir ne serait pas une incitation directe, constituant une infraction à la loi qui protège les moins de 13 ans de toute forme de réclame.

 

Le fait est que la chaîne Burger King avait été reconnue coupable pour avoir fait la promo de figurines offertes dans ses menus. La Coalition Poids rappelle d’ailleurs que dans son combat contre l’obésité, plusieurs réclamations ont été déposées contre McDonald’s, rapporte La Presse.

 

Chose intéressante : depuis le 16 mai 2017, la chaîne McDo propose, en partenariat avec Kids Can Press, éditeur canadien de livres jeunesse, de choisir pour ses menus Joyeux festins, entre un jouet et un livre. L’opération est d’ailleurs toujours en cours et dispose d’un catalogue de 10 titres. 
 

McDonald's au salon du livre de Montreuil,
engagé dans la littérature jeunesse

 

Les plaignants n’ont apparemment pas saisi l’occasion de leur action pour imposer les ouvrages sur les jouets. Mais se pourrait-il que les livres soient également d’insupportables incitations à se ruer sur des Joyeux Festins ?




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.