Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Quand le Collège César Franck chronique... 2/2

rédaction La - 29.06.2016

Ailleurs - nos étoiles contraire - seul sur mars - rebecca


'Il y a quelques semaines, notre directeur de rédaction, Fred Ricou, est venu rendre visite aux élèves de la 4eB du Collège César Franck dans le deuxième arrondissement de Paris.

 

Après une heure d'explication sur le métier de journaliste culturel / chroniqueur littéraire, et en accord avec Madame Lefèvre, leur professeure de français et Madame Gontier, la professeure documentaliste, Fred Ricou a proposé à la classe de faire une chronique d'un livre, d'un film, d'une série télé, bref, de tout ce qui peut donner envie.

 

Sur les 25 élèves de la classe, le jury a récupéré les six meilleures chroniques, voici les trois dernières : 

 

 

La jeune narratrice vit chez la femme pour laquelle elle travaille à Monte-Carlo. Elle va faire une rencontre des plus inattendues, celle de Maximilien de Winter qui est connu pour avoir perdu sa première femme Rebecca.

 

Ces deux personnages tombent éperdument amoureux, et c'est ainsi que la jeune fille devenue Madame de Winter va aller vivre Manderley, cette étrange demeure où le personnel, dont la gouvernante Madame Danvers, ne cesse de vouloir ramener Rebecca à la vie. La nouvelle Madame de Winter va-t-elle parvenir à s'adapter à la vie à Manderley ? Et pourquoi la compare-t-on si souvent à Rebecca ? Cela devient pesant au quotidien...

 

La narratrice ne se nomme pas, mais nous raconte avec émotion cette partie de sa vie. Ce roman anglais du XXe siècle décrit très bien son époque.

 

Le lecteur / la lectrice, grâce au talent d'écriture de Daphné du Maurier, en vient à se poser les mêmes questions que la narratrice et se met dans la peau de ce personnage. Idéal pour les lecteurs qui aiment les mystères, et bien évidemment, quelques tracas amoureux !

 

Jeanne G.

4eB

 

Seul sur Mars est un film de science-fiction réalisé en 2015 par Ridley Scott expert du genre. Ses grands succès et classiques sont Blade Runner et Alien. Le film s'inspire du roman du même titre écrit d'après l'américain Andy Weir en 2011.

 

La NASA a envoyé une expédition sur Mars pour étudier cette planète. Durant une tempête l'équipage doit annuler sa mission, car l'inclinaison de la fusée est critique et il doit s'extraire en urgence de la surface de Mars. Un des coéquipiers, Mark Watney est projeté au loin par la tempête. Le commandant n'a pas d'autre choix que de décoller et Mark est laissé pour mort. Mais celui-ci se réveille, il a survécu à ses blessures et se retrouve donc seul sur Mars.

 

Isolé et démuni, seul être vivant sur cette planète désolée et hostile, à des millions de kilomètres de chez lui. Botaniste de formation, il va se servir de toutes ses connaissances et de toute son intelligence pour tenter de survivre en gardant en tête l'espoir fou de revenir sur Terre. Il sera soutenu par la NASA, par tous les meilleurs scientifiques sur Terre, ainsi que ses coéquipiers sur le chemin du retour dans l'espace. Ils tentent tous de le sauver, mais les difficultés et les échecs s'enchaînent. Marc va-t-il être sauvé par un exploit inimaginable ? Ou bien va-t-il périr sur Mars ?

 

Ce film d'actions et de suspense nous projette dans la situation du héros et nous nous identifions à lui : anxieux, combatif, ingénieux, téméraire, oppressé, courageux. Ce qui donne un grand intérêt un du rythme au film.

Mais au-delà des faits, l'aspect psychologique est très intéressant, car la question de l'homme face à lui-même est posée et il y a une analogie avec le mythe de Robinson Crusoé. Son grand éloignement donne encore plus d'intensité. Pour ceux qui le regardent depuis la Terre, Mark représente la volonté de vivre, l'espoir. Dans ce cas le héros est celui qui démontre que l'homme est capable de déployer des trésors d'imagination pour survivre et n'accepte pas le renoncement.

 

On découvre là une leçon pour se surpasser et ne pas s'effondrer face à des circonstances désespérées. Il faut croire en soi, se battre jusqu'au dernier souffle et c'est une belle leçon d'optimisme.

 

Alexander M.

4eB

 

Hazel, une jeune Américaine de 16 ans est atteinte d'un cancer en phase terminale. Son traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle sait qu'elle est malheureusement condamnée.

Dans un groupe de soutien, elle rencontre Augustus, un autre jeune malade. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate.

 

Ils partagent leurs intérêts et sont de plus en plus proches. Leur histoire d'amour débute et va les entraîner dans un projet grandiose, ambitieux et surtout plein de vie…

 

Nos étoiles contraires est le cinquième roman de l'auteur américain très talentueux, John Green. Ce roman d'amour, paru en 2012, a été classé pendant plusieurs semaines à la 2e position des best-sellers du New York Times dans la catégorie roman pour jeunes adultes.

 

Ce livre est un chef d'œuvre, à la fois poignant, bouleversant, drôle, mais aussi rempli d'espoir. C'est un livre qu'il faut avoir lu. Il est très bien écrit et lorsqu'on le commence, on ne peut plus le lâcher.

 

Auteure inconnue

 4eB



Les histoires sans fin