Une série animée Paddington en vue, par Studiocanal et Nickelodeon

Antoine Oury - 15.02.2019

Ailleurs - Paddington serie animee - Paddington studiocanal nickelodeon - Paddington dessin anime


Studiocanal, propriétaire de la licence Paddington pour tout ce qui concerne l'exploitation audiovisuelle, ne s'arrête plus : après le succès des deux longs-métrages mettant en scène l'ours créé par Michael Bond, voici qu'une série animée se profile, coproduite par Studiocanal et Nickelodeon. Avec, en prime, le retour de Ben Whishaw pour doubler l'ourson, en version originale.




Après le film Paddington, en 2014, et sa suite Paddington 2, en 2017, Studiocanal remet l'adorable ours sur le devant de la scène avec une série animée. Il faut dire que le studio avait connu deux fameux succès avec les longs-métrages, si bien que Paddington, avec 268 millions $ de recettes dans le monde entier, constituait en soi un record pour la société de production.

La série s'adressera à un public de jeunes enfants, âgés de moins de 7 ans, et sera diffusée sur les chaines du groupe Nickelodeon et sur des réseaux partenaires dans les pays où le groupe n'est pas présent, notamment en France.

« Paddington est un personnage très apprécié, ici, à Studiocanal. Nous sommes très heureux d'être de retour dans son univers et de présenter sa générosité, sa gentillesse et son espièglerie à une toute nouvelle génération », s'est réjoui Didier Lupfer, PDG de Studiocanal. 

Parce qu'on ne change pas une équipe qui gagne, les deux scénaristes derrière les films Paddington, Jon Foster et James Lamont, rempilent pour la série animée. Adam Shaw supervisera la création et l'animation de la série, par l'intermédiaire du studio londonien Blue Zoo.

Ceux qui préfèrent les longs-métrages seront heureux d'apprendre qu'un Paddington 3 est en production, toujours avec Studiocanal aux commandes.
Le premier livre de la série, A Bear Called Paddington, a été publié en 1958, signé par Michael Bond. Ce dernier avait commencé à écrire dès 1945, avec la rédaction de nouvelles, mais c'est quelques années plus tard, alors qu'il travaille comme caméraman à la BBC, qu'il trouve l'inspiration : « J'avais acheté un petit ours en peluche à la veille de Noël 1956. Je l'ai vu, assis tout seul dans le rayon d'un magasin de Londres, et ça m'a fait mal au cœur. Je l'ai acheté pour l'offrir à ma femme Brenda, et je l'ai appelé Paddington, car nous vivions près de la gare de Paddington à l'époque. J'ai écrit quelques histoires sur cet ours, plus pour le plaisir que dans l'idée de les publier. »

Après plusieurs refus, c'est la maison William Collins & Sons, qui deviendra HarperCollins, qui accepta de publier le premier livre de ce qui deviendra une longue série.

via Variety


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.