En 2049, les livres des robots seront meilleurs que ceux des humains

Par Clément Solym, le 09.06.2017

Si l’on ignore encore quelle tête ils auront – de vilains Terminator, de gentils Wall-E ou des hordes de dépressifs, façon Marvin – les robots arrivent, assurément. Et d’ici quelque temps, ils seront en mesure de remplir des tâches jusqu’à lors dévolues aux humains. Voire intrinsèques à l’humain...



Josiah Lau Photography, CC BY ND 2.0

 

 

Les chercheurs du MIT n’ont rien à reprocher aux machines. Simplement, à force de les perfectionner, on arrivera bien à cet instant où elles seront en mesure de faire mieux et à moindre coût, qu’un être humain. Oui, mais quand ? Question intéressante, puisque les chercheurs n’envisagent pas cela comme une hypothèse, mais bien une certitude, que l’on verra confirmée dans les prochaines dizaines d'années.

 

Katja Grace du Future of Humanity Institute, qu’héberge l’université d’Oxford, a rencontré différents scientifiques, les plus en pointe sur le secteur de l’intelligence artificielle. En tout, 1634 experts ont répondu, avec un premier chiffre consternant : 50 % estiment possible que l’IA surpasse l’humain en toutes choses, d’ici à 45 ans. Et que, d’ici 120 ans, les emplois humains soient tous automatisés. 

 

On ne parle pas simplement de livrer du courrier ou passer des appels, mais bien de réaliser une intervention chirurgicale, de produire des contrats de banquier d’affaires ou d’écrire des best-sellers. Mince, rédiger des livres, écrire des poèmes... Après tout, un programme japonais a récemment failli remporter un prix littéraire de science-fiction.

 

Dans le détail, les chercheurs estiment que la traduction d’une langue à une autre sera plus efficacement réalisée par une IA d’ici 2024. Deux ans plus tard, elle pourra rédiger des essais de niveau lycée. Et en 2028, les ISA composeront des chansons qui entreront dans le top 40. Effrayant. 

 

Mais la suite est pire encore : selon les scientifiques, des machines pilotées efficacement par des IA seront disponibles en 2031. Et en 2049, les IA pourront donc écrire des best-sellers dignes de figurer dans la liste du New York Times. En réalité, il sera même plus facile pour elles d’y parvenir, que de procéder à des interventions chirurgicales, que l’on ne voit arriver que d’ici 2053. 


 

Ce qui va vraiment fiche la trouille, c’est que de précédentes projections n’envisageaient pas qu’une machine batte un humain au jeu de Go avant 2027. Or, c’est arrivé en 2015. Gloups.
 

L'intelligence artificielle bienveillante, trop bot pour être vraie


La chose amusante, dans tout cela, c’est que les chercheurs nord-américains imaginent que l’IA surpassera les humains d’ici 74 ans, alors que leurs confrères asiatiques misent sur seulement 30 ans. Pourquoi ? Sait-on quelque chose en Asie, que l’on ignore aux États-Unis ?

 

Une chose restera alors à vérifier. Dans Gargantua, Rabelais prévenait, « rire est le propre de l’homme ». Les robots sauront-ils également, dans un siècle, rire mieux que les hommes ?  

 

Le compte rendu est à retrouver ici (PDF).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêts En savoir plus et paramétrer les cookies. Accept