Apocalypse, ère glaciaire, gamins délurés : un week-end deux bulles

Clément Solym - 23.10.2010

Bande Dessinée - freakangels - entre - ombres


Comme chaque semaine, retrouvez notre chronique de deux titres BD : cette semaine, un rendez-vous d'après apocalypse...

Freak angels Tome 2 de W Ellis, P Duffield

Douze gamins qui ont réduit le monde à un sinistre état voilà vingt-trois ans, et qui aujourd'hui payent leur écot à cette société qu'ils méprisaient alors. En reconstituant un semblant de vie communautaire dont ils réglementent les moindres détails, les 11 Freakangels font la pluie et le beau temps.

Leurs pouvoirs psychiques les mettent en liaison permanente les uns avec les autres. Cette même force qui les aida à créer une fin du monde légèrement anticipée, quelques années auparavant. Whitechapel, leur territoire, le dernier bastion d'une humanité qu'ils ont élue, et qu'ils chérissent.

Mais la menace qui vient des alentours nécessite des adaptations. Virulentes réactions de protection, cas de force majeur... Les gamins ont vingt-trois ans aujourd'hui, mais pas question de se laisser impressionner par un simple obusier. Quand il s'agit de défendre la société qu'ils ont rebâtie, tous les moyens sont bons. Même les plus inattendus, comme l'empathie.


Si les dessins de Freakangels évoquent en vous la moindre sympathie, alors définitivement, il vous faut vous ruer sur ce deuxième opus, et embarquer le premier avec. Cette aventure déjantée, dans un Eden incongru est un must actuel du genre.

Laissez tomber ce qui vous semblerait des imperfections du dessin ; oubliez le scénario que vous croiriez à tort simpliste. Freakangels confirme aisément les attentes que l'on avait avec le premier tome. Empli d'une vitalité coupable et d'une suffocante tension, c'est un roman graphique d'apprentissage, au même titre que les bilsdungromans allemands du XIXe siècle. (Freakangels, chronique du tome 1)

À une différence près : ils sont onze post-ados, un brin attardés, avec une ultra-conscience de leurs actes. Et de leurs pouvoirs. Enfin, de presque tous leurs pouvoirs. Emballer c'est pesé : petit bijou.

Freak angels t.2 - W Ellis, P Duffield
Publié chez Le Lombard
146 pages, 14,95 €
9782803627370

Freakangels, neuf ou d'occasion


Entre les ombres d'Arnaud Boutle


Seul au monde. Avec des regrets, des remords et la neige pour uniques compagnons. Une solitude aussi vaste qu'un univers vidé de toute substance humaine. Même l'électricité s'est fait la malle. Et pour cause, plus personne pour la fabriquer. Il s'est bien passé quelque chose, évidemment, mais tant l'humanité a été absorbée par sa propre absence, que cet événement n'a plus guère d'importance.

Tout ce qui compte, c'est la vie, seule, de ce dernier survivant. Dans des tons de gris, rarement parsemés de couleurs estompées, une aquarelle qui aurait déteint, on bascule entre souvenirs d'enfance et une existence sans temporalité ni repères. Si l'on oublie le défilement des saisons, et la migration de crustacés gigantesques, la vie s'écoule avec un observateur insolite pour s'en apercevoir.

Existe-t-elle vraiment, cette vie, puisqu'il est seul à la contempler ? Après tout, cet arbre profondément enraciné au loin dans une forêt, s'il venait à tomber, entendrait-on le craquement de ses branches, quand il s'effondre ?

Le mythe de Robinson Crusoé est ici revisité à si vaste échelle, qu'il en devient presque difficile de ne pas trouver à notre protagoniste un air de famille. Mais sans Vendredi, que resterait-il de Robinson, sinon un humain déshumanisé ?


Noyé dans ses souvenirs, revivant les instants passés avec cette femme aimée, il erre, et nous prend à témoin de son errance. Sans but, sinon celle de trouver un toit pour dormir, de décrocher quelques toiles de maître pour égayer son intérieur et de parcourir la ville à la recherche de nourriture... Une vie de vagabond dans une fin du monde. À quoi rime que la Terre continue de tourner si elle ne porte plus l'humanité dans ses révolutions ?

Triste et émouvant, ce titre explore pleinement un thème lourd de questions - surtout si demain je ne peux pas faire mon plein d'essence - très actuelles. En parcourant les lianes gigantesques qui sillonnent cette cité, nous voici dans une quête sans but et sans moyens. Les écueils du genre sont minimes, la fenêtre sur cette solitude s'ouvre. Et se referme.

Entre les ombres - Arnaud Boutle
Publié chez Glénat
72 pages, 14 €
9782723472548
Plus d'extraits à cette adresse

Entre les ombres, neuf ou d'occasion




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.