Barbeük & Biaphynn, Miss Annie : un week-end, deux bulles (3)

Clément Solym - 10.07.2010

Bande Dessinée - animaux - dragon - princesse


Comme chaque samedi, la rédaction bulle, avec plaisir et décontraction. Et cette semaine, c'est un thème plutôt animalier, qui nous a inspirés.

Barbeük & Biaphynn, de Le Roy et Alizon, 2 - Quand est-ce qu'on braise ?

Attention, la princesse la moins facile à déloger, du haut de son donjon, est de retour. Et les chevaliers de tous poils vont encore chauffer dans leurs armures. Protégéeé par son dragon potache, mais bon enfant, Biaphynn nous sort du décolleté de folie et des postures à faire se damner un saint.

Toujours sur le principe d'une page un gag, avec quelques variantes cependant, on prend là une direction complètement différente du tome 1, Rôti soit qui mal y pense.

Le premier opus restait encore très conte de fées, quoi que méchamment décalé : ici, tout est prétexte à faire allusion, de près ou de loin au sexe. Le proximage Jean-Mi invente un gadget... qui ressemble facilement à un sextoy mécanique... et s'avère finalement une brosse à reluire les bottes de la cousine clairement dévergondée.


Si le caustique se retrouve sur certaines planches, comme l'ouverture de la chasse aux cupidons, la tonalité sexy permanente devient un peu excessive, et l'on perd le charme qui nous avait tant emballés dans le tome 1. Quand est-ce qu'on braise ?, donne le ton dès son titre : humour, certes, mais pour public qui en veut. Avec un prix tout doux, on peut quand même se laisser aller...

Barbeük & Biaphynn t.2 ; quand est-ce qu'on braise ? - Alizon,le Roy
Publié chez Soleil
45 pages, 9,95 €
9782302010826
Plus d'extraits à cette adresse


Miss Annie, Flore Balthazar - Frank Le Gall


Du haut de ses quelques mois, miss Annie est une petite chatte bien protégée dans une maison, avec un papa étrange, une maman qui crie sur lui de temps en temps et une petite Sarah, gentille petite fille.

Mais les chats aiment l'aventure et seule à la maison, Annie rêve de l'extérieur. Certes, la rencontre de Keisha, la souris de la maison est divertissante, mais ce n'est qu'une souris. Et le jour où l'occasion se présente, une fenêtre ouverte, hop, la voilà partie.


Ensuite, ce sont des rencontres, des périples, des expériences. La vie d'une grande, avec des yeux d'enfant. Le tout avec tendresse et espièglerie. Un brin de romantisme aussi, et pas vraiment de quoi faire de mal à une mouche. Annie, c'est un compagnon qui nous raconte une vie de chat, parfois avec trop d'innocence pour garder l'attention son lecteur.

Le découpage en chapitre donne une narration plus segmentée, et le dessin, qui ignore complètement les visages des humains, se focalisent exclusivement sur Annie. Joli dessin d'ailleurs, simple et mignon.

Naïve au possible, la chatte est bien attendrissante, et sans manquer d'un petit caractère, on lui préférera plus facilement un Simon's cat, plus amusant. À moins d'avoir une vraie envie de ronronnements calins...

miss Annie - Flore Balthazar, Frank Le Gall
Publié chez Dupuis
80 pages, 13,50 €
9782800146584

Miss Annie, sur Comparonet